Karine Champagne poursuit son voyage musical

Karine Champagne poursuit son voyage musical
Karine Champagne est venue proposer son nouveau groupe, Jazzy Mama. (Photo : www.lanouvelle.net)

Karine Champagne était de passage à Victoriaville il y a quelques jours afin d’offrir, dans la programmation estivale du mont Arthabaska, son tout nouveau spectacle intitulé Jazzy Mama.

La Plessivilloise d’origine, qui a vécu quelques années à Warwick après être revenue d’une dizaine d’années passées dans les pays scandinaves, est désormais établie à Québec. C’est là qu’elle a complété une maîtrise en interprétation jazz et où elle demeure encore, ayant été acceptée au doctorat en musicologie, à l’Université Laval.

Elle était bien heureuse de se retrouver dans sa région, pour venir présenter ce tout nouveau groupe, mais aussi ce qu’elle a appris au cours des deux dernières années, à la maîtrise. Faisant quelques tests sonores avant le début du spectacle, on entend rapidement que son registre de voix s’est étendu. Elle semble en confiance et a toujours ce sourire si caractéristique lorsqu’elle chante.

Si pour cette soirée elle était accompagnée des musiciens, collègues d’université, Jérémie Carrier, Olivier Madore-Millette et Simo Beauséjour-Boudreault, Karine fait partie d’autres formations musicales. Il y a son projet solo, Karin.e qui lui permet cette semaine d’aller en Gaspésie chanter (et faire du tourisme avec son fils), Karine et Lasso qui lui permet de faire de la musique afro-pop, et Jazzy Mama (le nom s’inspire d’elle-même puisqu’elle est la seule maman dans sa cohorte universitaire).

À l’université, elle s’est développé un cercle de connaissances qui fait en sorte qu’elle chante assez fréquemment. «Je me sens bien acceptée», a-t-elle confié. C’est pourquoi elle souhaite continuer ses études. Elle explique ce choix par son goût pour l’improvisation musicale et le scat. Comme projet de doctorat, elle voudrait intégrer les syllabes des différentes langues qu’elle a apprises dans des chansons.

«Aussi, je pousse les projets. J’aimerais bien enregistrer quelque chose avec Lasso», espère-t-elle. Le duo sera d’ailleurs présent dans la région, le 3 août, alors qu’il participera à la Fête Africaine à Plessisville.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des