Action Tox promet un 5e Bal masqué fort en émotions

Communiqué
Action Tox promet un 5e Bal masqué fort en émotions
Les présidents d’honneur du 5e Bal masqué d’Action Toxicomanie, la famille d’Éric St-Laurent et de Myriam Vallée (Photo : Exposeimage)

La popularité du Bal masqué d’Action Toxicomanie ne cesse de croître et l’organisme de prévention des dépendances a l’intention de mettre le paquet cette année afin de faire du 5e anniversaire un événement mémorable et fort en émotions pour les centaines de convives qui y participeront.

«Le Bal masqué s’inscrit déjà comme un incontournable dans la région grâce à l’ambiance unique qui y règne, la qualité de l’expérience, ainsi qu’à l’impact des messages qui y sont véhiculés. Les gens qui y participent reviennent chaque année afin de vivre des moments uniques et de contribuer à une cause de la plus haute importance pour la jeunesse de notre belle région», affirme la directrice générale de l’organisme, Julie Berger.

Le 5e Bal masqué aura lieu le 17 octobre à la Place 4213. Il est déjà temps de réserver sa place pour cet événement unique. Au programme, un copieux repas cinq services mettant en vedette les produits du terroir, le tout dans une ambiance à la fois feutrée et jazzée. L’événement est couronné d’une animation festive signée Laurence Gagnon, de témoignages émouvants, d’un encan silencieux accessible, ainsi que d’une soirée dansante rendue possible grâce à la performance de Catherine and the pockets.

Des présidents d’honneur partageront leur expérience

Cette année, la présidence d’honneur du bal a été confiée à la famille d’Éric St-Laurent et de Myriam Vallée, propriétaires de SMDK recrutement professionnel et Épinette écoentretien. Cette famille, qui compte cinq enfants, a vécu l’épreuve reliée à la dépendance aux drogues. En effet, l’un des enfants, Keven, a traversé une dure période et peut témoigner qu’il est possible de s’en sortir. Ces derniers ont généreusement accepté de contribuer à la cause. En plus de faire la promotion de l’événement, ils y livreront un témoignage poignant fort en émotions.

«Malgré notre bonne volonté et tous les efforts que nous avions déployés afin que nos enfants deviennent de jeunes adultes en santé, heureux et épanouis, l’une des personnes les plus importantes de notre vie a été affectée par un problème de dépendance sans aucun signe précurseur. C’est à ce moment que nous avons pris conscience que personne n’est à l’abri. C’est pourquoi, lors de cette soirée unique, nous souhaitons partager notre histoire à l’ensemble des invités. Par-dessus tout, notre objectif est de leur transmettre le message qu’il est primordial de bien entourer les personnes vivant un problème de dépendance et de ne pas hésiter à aller chercher de l’aide», résument Myriam Vallée et Éric St-Laurent.

Les billets pour cette soirée sont disponibles en prévente au coût de 75 $ au bureau d’Action Toxicomanie, situé au 59, rue Monfette, local 04. À noter que des prix spéciaux seront aussi offerts lors de l’achat d’une table. Les invités seront priés de porter une tenue de ville et un masque d’apparat.

Des milliers de jeunes rencontrés

Basé à Victoriaville, Action Toxicomanie intervient depuis près de 30 ans auprès des jeunes de 10 à 30 ans de la région afin de promouvoir la santé et de prévenir les problèmes de dépendance. Les intervenants œuvrant au sein de l’organisme posent quotidiennement des actions concrètes de prévention, directement sur le terrain, dans les milieux scolaires. Ils interviennent annuellement afin d’influencer positivement des milliers de jeunes, par l’entremise d’ateliers et de rencontres personnalisées.

Les éducateurs en prévention des toxicomanies sont formés pour repérer rapidement les jeunes en difficulté, pour intervenir auprès d’eux et pour ainsi prévenir l’émergence de problèmes de dépendance. Ils proposent également des ateliers de prévention et de sensibilisation dans le cadre d’un programme ayant fait ses preuves.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des