Une première station Biciborne sur le Parc linéaire des Bois-Francs

Photo de Carol Isabel
Par Carol Isabel
Une première station Biciborne sur le Parc linéaire des Bois-Francs
L'atelier de mécanique pour vélo autonome est situé à la halte des Érables à Laurierville, à la jonction de la route de la Grosse-île et de la route de la Station. Le dévoilement s'est effectué en présence de Marc Simoneau (maire de Laurierville) et Paul Gagné (Caisse Desjardins) ainsi que de Lionel Fréchette et Mélanie Houle (Parc linéaire des Bois-Francs). (Photo : www.lanouvelle.net)

Le Parc linéaire des Bois-Francs vient d’installer une première station de réparation de bicyclette Biciborne sur le sentier de la MRC de L’Érable. Ce nouvel atelier de mécanique libre-service pour vélo a été érigé sur le site de la halte des Érables à Laurierville.

Le projet, qui a nécessité un investissement de 3000 $, a entièrement été assumé par les caisses Desjardins de L’Érable et des Bois-Francs. De fabrication québécoise, le Biciborne est équipé d’une pompe à air et de multiples outils protégés des intempéries afin de permettre des réparations mineures.

«Le Parc linéaire des Bois-Francs compte 77 kilomètres de sentier qui sont principalement basés dans la nature. Il devenait donc important pour nous d’optimiser la sécurité des usagers en lien avec la mécanique vélo afin de leur offrir un moyen de se dépanner peu importe le moment de la journée ou de la semaine», d’expliquer la directrice de l’organisme, Mélanie Houle.

«Nous avons choisi la halte des Érables pour implanter le Biciborne parce qu’elle nous offrait l’emplacement parfait entre Plessisville et Lyster. La station est également accessible pour les cyclistes qui combinent la randonnée de route. L’accès aux jeux et des toilettes de la halte des Érables permet également aux parents d’amuser les enfants pendant la réparation et d’en profiter pour faire une pause», a ajouté Mme Houle.

Le Parc linéaire des Bois-Francs a été reconnu dernièrement comme faisant partie des 12 plus beaux sentiers cyclables au Québec et le taux de fréquentation ne cesse d’augmenter.

Le conseil d’administration a à cœur son développement et souhaite demeurer proactif dans l’élaboration et la mise en place de structures offrant une expérience positive aux usagers. Le président du conseil d’administration du Parc linéaire des Bois-Francs, Lionel Fréchette, a d’ailleurs indiqué qu’un deuxième Biciborne sera bientôt accessible du côté de la MRC d’Arthabaska. Une annonce sera faite en ce sens au cours des prochaines semaines.

De son côté, le directeur de la Caisse de L’Érable, Paul Gagné, s’est dit fier que son organisation appuie une telle initiative et a souligné les efforts et l’engagement du Parc linéaire des Bois-Francs pour créer un environnement sécuritaire pour les usagers.

Enfin, le maire de Laurierville, Marc Simoneau, a lui aussi félicité les membres du conseil d’administration du Parc linéaire des Bois-Francs pour ce projet qui saura rendre de précieux services aux cyclistes et peut-être même transformer une «mauvaise expérience de crevaison en bonne expérience».

 

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Xavier Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Xavier
Invité
Xavier

N’importe quoi. Des outils de base innutilisables vu le câble d’acier. Une pompe à main fixée pour votre plus grand inconfort. Ce n’est pas une station de réparation. C’est une pancarte de pub Desjardins qui ne leur coûte rien par mois. Derrière le projet se trouve une poignée d’individus qui misent sur la crédulité de la population. Je comprends que Desjardins ne sache plus quoi faire pour tenter de rétablir son image, mais des pancartes à saveur de fausses intentions, c’est non. Arrêtez de dépenser l’argent de vos membres sur des stupidités innutiles comme ça et formez votre personnel adéquatement!… Read more »