Un nouveau programme d’infrastructures d’eau offert aux municipalités

Communiqué
Un nouveau programme d’infrastructures d’eau offert aux municipalités
(Photo : gracieuseté)

Le député d’Arthabaska-L’Érable, Eric Lefebvre, se réjouit de l’annonce du nouveau programme Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau (FIMEAU) faite par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest. Ce nouveau programme est destiné aux travaux de construction, de réfection ou d’agrandissement d’infrastructures municipales d’eau potable et d’eaux usées.

Le programme FIMEAU, sous la responsabilité du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH), est doté d’une enveloppe globale de 1,5 G $ répartie sur neuf ans. Un montant de 750 M $ provient du programme d’infrastructure Investir dans le Canada, auquel s’ajoute une contribution équivalente du gouvernement du Québec.

«Les investissements dans les infrastructures municipales sont nécessaires afin de garantir des services publics de qualité, au bénéfice des générations futures. Ce nouveau programme témoigne de l’engagement de notre gouvernement à soutenir activement les municipalités qui souhaitent investir dans leurs infrastructures d’eau pour les maintenir en bon état. Cette source de financement supplémentaire reflète notre volonté d’offrir des milieux de vie attrayants et prospères, tout en contribuant au dynamisme économique de nos régions», a souligné Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean

«Il est essentiel d’investir dans des infrastructures d’eau modernes et efficaces pour préserver le bien-être de nos familles et protéger nos écosystèmes locaux. Grâce aux investissements de nos gouvernements, nous pourrons mieux répondre aux priorités des collectivités québécoises en matière de traitement des eaux usées et de distribution d’eau potable. Nous continuerons de collaborer avec nos partenaires provinciaux, municipaux et autochtones afin de réaliser des investissements stratégiques qui contribueront à protéger les collectivités et soutiendront la transition du Canada vers une croissance économique propre», a ajouté François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités.

Le programme FIMEAU, dont le taux d’aide gouvernementale est fixé à 80%, comporte deux volets : un premier pour les municipalités de moins de 100 000 habitants et un second pour les dix grandes villes de 100 000 habitants et plus.

Pour permettre l’accès au financement à l’ensemble des municipalités du Québec et pour favoriser la réalisation de projets sur toute la durée du programme, les modalités de ce nouveau programme prévoient un déploiement en trois cycles, chacun débutant par un appel de propositions de projets : le premier en 2019, le second en 2022 et le dernier en 2024. À chaque cycle, les municipalités n’ayant pas bénéficié d’un financement aux cycles précédents seront priorisées.

Une période de quelques semaines est allouée aux municipalités avant le déploiement du premier appel de propositions, afin qu’elles puissent prendre connaissance des conditions et exigences du nouveau programme et déterminer les projets pouvant s’y inscrire. Les municipalités seront informées prochainement du lancement de ce premier appel de propositions de projets par courriel, de même que par le fil RSS du MAMH.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des