Agrandissement du parc industriel : une première entreprise s’installe

Agrandissement du parc industriel : une première entreprise s’installe
Une première entreprise s'installe dans le nouveau développement du parc industriel. Sur la photo, Denis Beaudoin (commissaire au développement économique de la Ville de Plessisville), Christian Godbout (propriétaire de Machinerie Gilles Godbout inc.) et Nathalie Desjardins (commissaire industrielle stratégie à l'investissement pour Développement économique de L'Érable). (Photo : gracieuseté)

La Ville de Plessisville vient à peine de compléter les travaux d’agrandissement de son parc industriel qu’une entreprise a déjà levé la main pour s’y installer.

C’est une somme d’un peu plus de 1,7 million $ que la Ville de Plessisville a investi dans l’agrandissement de son parc industriel situé à l’extrémité nord-est de son territoire dans le but de rendre disponible aux industriels 2 millions de pieds carrés de terrains.

Confiés à l’entreprise La Sablière de Warwick ltée, les travaux ont permis de réaliser le prolongement d’une partie de la rue Jules-Paquette sur une portion de 600 mètres vers l’est et d’aménager un bassin de rétention qui permettra à la Ville de gérer les eaux pluviales, un avantage pour les entreprises.

Machinerie Gilles Godbout inc.

Machinerie Gilles Godbout inc., qui louait ses installations dans un bâtiment de l’avenue Saint-Édouard à Plessisville, a en effet procédé à l’acquisition du terrain voisin de l’entreprise Boisdaction sur la rue Jules-Paquette nouvellement prolongée.

L’entreprise, qui se spécialise dans la fabrication de pièces de métal pour les fabricants d’équipements destinés aux entreprises de moulins à scie et du domaine de la récupération, investira quelque 450 000 $ dans ses nouvelles installations de 4500 pieds carrés, incluant un prêt de 50 000 $ consenti par Développement économique de L’Érable.

Le chiffre d’affaires de Machinerie Godbout inc. a connu une hausse de 65% au cours des cinq dernières années et son propriétaire, Christian Godbout, estime qu’un à deux nouveaux emplois pourraient s’ajouter aux quatre existants avec la concrétisation de ce projet. La construction du bâtiment est prévue à l’automne et l’usine devrait être opérationnelle au début de 2020.

L’entreprise opère de père en fils depuis plus de 30 ans. Christian Godbout en est le propriétaire depuis 2011.

Le CPIZP a le vent dans les voiles

Avec l’agrandissement du parc industriel, le comité de promotion industrielle de la zone Plessisville (CPIZP) peut reprendre son mandat d’aider les entreprises à s’installer.

«Le CPIZP ne pouvait plus remplir sa mission puisqu’il n’y avait plus de terrain de disponible. Nous pouvons maintenant relancer tout ça», de signaler son directeur général, Denis Beaudoin, qui occupe également les fonctions de commissaire au développement économique pour la Ville de Plessisville.

«Nous avons maintenant des terrains à offrir et nous pouvons même construire les bâtiments que nous louons avec option d’achat pour supporter les entreprises désireuses de s’installer», d’ajouter M. Beaudoin.

Celui-ci précise que le CPIZP a également un beau projet dans ses cartons. «Nous prévoyons la construction d’un condo industriel pour attirer de petites entreprises. Celui-ci sera situé sur un terrain entre Machinerie Gilles Godbout inc. et le bassin de rétention toujours dans le prolongement de la rue Jules-Paquette. Nous pourrons y louer des locaux variant entre 1800 pieds carrés et 3000 pieds carrés. Nous espérons lancer les travaux d’ici les 12 prochains mois. Ensuite, si les entreprises vont bien, nous pourrons les aider à se reconstruire ailleurs dans le parc.»

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des