La fillette de 7 ans est décédée sur le coup

La fillette de 7 ans est décédée sur le coup
(Photo : gracieuseté)

Scène d’horreur lundi matin, alors qu’une fillette de 7 ans, fréquentant le camp de jour à l’école La Myriade selon certains médias, a été happée mortellement par un camion de livraison de bières. L’accident est survenu, vers 8 h 25, à l’angle des rues Saint-Paul et Monfette à Victoriaville.

La victime, qui circulait à pied, est décédée sur le coup. Le conducteur du véhicule lourd de même qu’une témoin du tragique accident ont été conduits au centre hospitalier afin d’être traités pour un violent choc nerveux.

Au moment d’écrire ces lignes, lundi après-midi, des enquêteurs et un reconstitutionniste en scène d’accident de la Sûreté du Québec étaient sur place afin de tenter d’élucider les circonstances de la funèbre collision. De nombreux témoins devaient également être rencontrés par les agents de la SQ.

Le secteur a été fermé à la circulation le temps de l’enquête. Des bénévoles du Service d’intervention d’urgence civile du Québec (SIUCQ) de la MRC d’Arthabaska redirigent certains automobilistes et passants.

Le secteur étant très achalandé à l’heure où s’est produit l’accident, de nombreuses personnes ont été affectées par cette histoire. Une équipe du CLSC était d’ailleurs disponible pour rencontrer des gens qui en sentaient le besoin, notamment les enfants fréquentant le camp de jour à proximité des lieux de la tragédie.

Partager cet article

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Yanick RochonSenequeLuc Lessard Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Luc Lessard
Invité
Luc Lessard

Une police se parquerais dans cette rue et leur quota du mois serais remplis en 1 journée

Seneque
Invité
Seneque

Quelle tristesse, perdre une petite fille. La construction apporte un flot d’autos qui font leurs stop vite fait. Une remorque de cette dimension ne devrait passer sur cette rue devant des institutions avec des usagers vulnérables, la ville de Victoriaville doit mieux superviser le transit de livraison locale avec des détours plus sécuritaire dans les moments de construction intense. La sûreté du Québec a aussi du travail à faire.

Yanick Rochon
Invité
Yanick Rochon

C’est ce que j’ai dit dans l’autre article, plus tôt, la ville a tout redirigée le traffique de Notre-Dame dans ce coin-là…. bâtard!