Ça bouge au cimetière grâce à Nancy Shaink

Ça bouge au cimetière grâce à Nancy Shaink
Nancy Shaink en compagnie d'Élisabeth Ray et d’André Verville (Photo : www.lanouvelle.net)

Nancy Shaink ne manque pas d’idées pour encourager les gens à venir apprécier les cimetières de la région ainsi que toutes les beautés dont ils disposent. Cette fois, elle propose une activité de médiation culturelle, jeunesse et intergénérationnelle, pour inciter d’autres groupes à découvrir ces lieux.

Elle organise donc deux journées au cours desquelles elle invite les familles inscrites au groupe GPS (Groupe Pèlerins Solidaires) et une vingtaine de paroissiens à venir découvrir le cimetière Sainte-Victoire (samedi 10 août à 10 h, remis au samedi 24 août en cas de pluie) et le cimetière Saint-Christophe-d’Arthabaska (le mercredi 14 août à 17 h 30, remis au 19 août en cas de mauvais temps).

Les participants auront l’occasion de découvrir les différents symboles qu’on peut voir dans les sections récentes des cimetières. Ils seront également invités à réaliser un calque d’un motif funéraire, à leur choix. Une rare occasion de réaliser cette technique dans les cimetières rendue possible grâce à l’entente avec les Fabriques respectives.

Nancy en profitera pour donner des informations sur l’histoire des lieux et des différents motifs et symboles qu’on y retrouve. Pour l’équipe GPS, ce sera une belle occasion de participer à une activité qui permet de faire des liens avec le parcours spirituel catholique des enfants et, pourquoi pas, répondre aux questions des jeunes, notamment sur la mort (un sujet qui suscite beaucoup d’interrogations).

D’ailleurs Élisabeth Ray, agente de pastorale de l’Unité pastorale de Victoriaville, est enthousiaste à l’idée de cette activité, culturelle et historique, qui entre tout à fait dans le cheminement d’initiation à la vie chrétienne. Même chose pour André Verville, président de la Fabrique Saint-Christophe-d’Arthabaska, qui est toujours très heureux d’accueillir Nancy et ses groupes dans le cimetière. Une belle façon, selon lui, de sensibiliser à l’importance du patrimoine religieux et du respect de ces lieux.

Nancy Shaink a obtenu une bourse de 1600 $ du Fonds spécial pour la médiation culturelle de la ville de Victoriaville par le biais de l’entente de développement culturel du ministère de la Culture et des Communications du Québec. Elle bénéficie également de l’appui des Fabriques Saint-Christophe-d’Arthabaska et de Sainte-Victoire et l’équipe de pastorale GPS (Groupe Pèlerins Solidaires).

Pour s’inscrire et participer à une ou l’autre des journées, il faut communiquer au 819 752-2112 ou au 819 357-2376.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des