Du vrai théâtre, l’été

Photo de Manon Toupin
Par Manon Toupin
Du vrai théâtre, l’été
Une comédie noire à voir en juillet au Carré 150. (Photo : gracieuseté)

Avec la pièce L’embardée, Diffusion Momentum a décidé de proposer autre chose que du théâtre d’été pour sa deuxième programmation estivale offerte au Carré 150 de Victoriaville.

La première de cette comédie noire, un suspense en temps réel, a récemment eu lieu et, pour l’occasion, la salle Les-frères-Lemaire était remplie de spectateurs. Ils ont eu la chance d’être les premiers à voir jouée cette création signée Emmanuel Reichenbach et mettant en vedette Pierre-François Legendre, Louis-Olivier Maufette, Geneviève Rochette et Luc Boucher.

En effet, la pièce est présentée en primeur à Victoriaville, jusqu’au 27 juillet, avant de se déplacer du côté du Zénith de Saint-Eustache.

Il ne faut donc pas manquer d’aller apprécier ce texte (dont la mise en scène a été confiée à Jean-Simon Traversy), qui se déroule dans un salon funéraire, un peu plus d’une heure avant les funérailles d’un homme décédé dans un accident d’auto.

Ses deux fils (Pierre-François et Louis-Olivier Maufette) viennent se recueillir avant l’arrivée des gens venus rendre un dernier hommage au défunt. Peu après arrive une femme qui fait aux deux hommes des révélations surprenantes. Il faut noter que les deux sont sur scène tout au long de la pièce, qui dure environ une heure et 20 minutes, ce qui demande un effort de concentration et de jeu. Quant à Luc Boucher, il vient désamorcer des moments intenses, jouant le directeur de la maison funéraire et présentant des détails qui, pour les trois autres, sont insignifiants, mais combien importants pour lui.

D’un événement dramatique (la mort du père) surgiront d’autres situations qui surprendront. Avec une intrigue bien ficelée, qui permet une montée en émotion, les spectateurs ne voient pas le temps passer, trop intéressés à savoir comment l’histoire se terminera.

Avec cette pièce, comme l’a indiqué la directrice générale du Carré 150 Roxanne Genest, avant la première, Diffusion Momentum a décidé de prendre un risque artistique en offrant un autre genre que le traditionnel théâtre d’été. Un texte rempli de finesse et d’humour qui parfois fait sourire, mais également porte à réfléchir et à découvrir que les apparences sont parfois bien trompeuses.

Une saison bien remplie

Outre le théâtre, la saison estivale propose au Carré 150 différentes prestations, dont les Sessions Studio au studio Monique-Bourgeois. En effet, six concerts intimes sont prévus avec Jean-Michel Blais, Tire le coyote, Jordane Labrie, Catherine Durand, Mathieu Lippé et Pascale Picard.

Toujours côté musique, le tout nouveau spectacle musical «Je reviens chez nous» sera également à l’affiche de la salle Les-frères-Lemaire cet été avec ses cinq chanteurs et quatre musiciens qui feront faire aux spectateurs une virée musicale à travers le Québec et la chanson francophone.

L’humour n’a pas été oublié et le Carré 150 offrira des spectacles dans ce créneau au cours du mois d’août. Parmi les noms à retenir, notons seulement ceux de Mario Tessier et de Jean-François Mercier.

Pour la programmation complète : lecarre150.com

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des