Un été fort occupé pour le député

Un été fort occupé pour le député
Eric Lefebvre se repose aujourd'hui (lundi) à la suite de son intervention chirurgicale. (Photo : lanouvelle.net - Archives)

À l’exception d’une semaine qu’il consacrera à sa famille, le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement, Eric Lefebvre, connaîtra une saison estivale pour le moins occupée.

Il s’apprête d’ailleurs à s’envoler pour la Côte d’Ivoire en Afrique de l’Ouest où il participera, du 3 au 9 juillet, à l’Assemblée des parlementaires de la francophonie (APF). Des élus de près d’une vingtaine de pays francophones y prendront part.

«J’y serai à titre de président de la section Québec. Je dresserai un rapport sur le numérique au niveau des parlements, sur la façon d’amener la proximité avec les citoyens avec les facilités numériques», a expliqué Eric Lefebvre qui proposera aussi un second volet touchant l’intelligence artificielle à l’intérieur des parlements.

Le député d’Arthabaska se rendra aussi en Colombie-Britannique au mois d’août pour assister, pendant quatre jours, à une commission politique de l’APF.

Entre les deux, le whip en chef profitera de la belle saison pour effectuer une tournée des différentes régions du Québec, histoire d’aller à la rencontre de ses collègues députés de la Coalition avenir Québec (CAQ).

«Je veux prendre le temps d’échanger avec eux, ce que je n’ai pas pu faire beaucoup à Québec. Je veux m’assurer aussi du bon fonctionnement des bureaux de comté, de la structure mise en place, non pas pour jouer à la police, mais plutôt pour donner des petits trucs au niveau  du fonctionnement aux nouveaux députés sur la façon notamment de fonctionner avec les différentes équipes», a-t-il expliqué.

De son rôle de whip en chef, Eric Lefebvre reconnaît que ça a été plus exigeant qu’il ne le pensait, du moins au départ.

«Ç’a été difficile au début, surtout que j’avais 53 nouveaux députés qui devaient se bâtir une équipe de comté, apprendre le fonctionnement de l’Assemblée nationale, la manière d’ouvrir un bureau de circonscription et connaître le travail des membres du personnel dans un bureau de comté», a-t-il confié.

Lui-même a dû mettre en place son équipe à Québec pour le supporter dans sa tâche.

Depuis les fêtes, les choses vont bon train. «Au cabinet, j’ai une équipe très performante. Et puis, les députés aussi ont fait un bout de chemin dans leur apprentissage. Ça va bien, la roue tourne maintenant», a-t-il souligné.

Et le whip en chef fait part de sa fierté du fait qu’aucun «scandale» n’ait éclaté en raison de l’écart de conduite d’un député. «Je suis heureux d’avoir réussi à maintenir la cohésion à l’intérieur de l’équipe comme capitaine. Il s’agit, pour moi, d’une belle réussite», a-t-il fait valoir.

L’été 2019 s’annonce professionnellement occupé pour le député, alors que l’été 2020 sera celui où il unira sa destinée à Geneviève Laliberté qu’il a, on s’en souviendra, demandé en mariage le 14 février 2018 (jour de la Saint-Valentin) en direct de l’Assemblée nationale.

 

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Grosse occupation Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Grosse occupation
Invité
Grosse occupation

Il ne faut pas oublier que vous avez la route 116 entre Warwick et St Christophe d’Arthabaska qui va vous occuper un bout de temps ,après vous prendrez des vacances ,car nous lorsqu’on passe sur cette nous ne sommes pas en vacance