«Garçon!» Une bonne soirée svp

«Garçon!» Une bonne soirée svp
Les comédiens en répétition (Photo : www.lanouvelle.net)

Il y avait beaucoup d’effervescence, mardi, au théâtre des Grands Chênes de Kingsey Falls. Toute l’équipe était sur place pour les dernières répétitions avant le début de la saison estivale de la pièce «Garçon!», pour laquelle le producteur et propriétaire du théâtre, Jean-Bernard Hébert, promet aux spectateurs une bonne soirée.

Il était d’ailleurs très enthousiaste de voir les huit comédiens sur scène (Claude Prégent, Félix Beaulieu-Duchesneau, Diane Lavallée, Marc-André Poliquin, Pierre Brassard, Catherine Florent, Anne-Catherine Choquette et Stéphane E. Roy) répéter avec le plus grand professionnalisme, les différentes chorégraphies de cette pièce de théâtre. Le tout sous l’œil attentif du metteur en scène, Alain Zouvi.

Il faut dire que la production estivale est attendue par plusieurs. En effet, Jean-Bernard confirme que la prévente des billets va très bien. «C’est la plus grosse prévente depuis la pièce «Les Amazones» présentée en 2005. Et puis, ce sont surtout des gens de la région.»

Les spectateurs seront donc plongés dans le quotidien de ce restaurant français, sur le bord de la faillite, à laquelle assistent trois serveurs et une serveuse. Une trentaine de clients passeront dans l’établissement et partageront leurs mésaventures, leur intimité et drames personnels. Le tout avec humour. «C’est une comédie à sketchs avec une critique sociale. Un show athlétique, brillant», annonce Jean-Bernard.

Initialement écrit pour la télévision, le texte signé Stéphane E. Roy a finalement été le sujet d’une série Web avant d’être modifié pour le théâtre. Ce dernier a indiqué être très content de voir son texte avoir une autre vocation. Il est heureux aussi de monter sur scène, chanter et danser avec d’anciens collègues de l’équipe de l’émission de télévision «Caméra Café» et des nouveaux. «Ça bouge beaucoup et il se passe plein de belles choses», souligne-t-il.

En effet, dans la conversion du texte, le metteur en scène voyait de la musique et de la danse. En ont résulté sept numéros de chant et de danse qui ajoutent au dynamisme. «À ces moments-là, on voit ce qui se passe dans la tête des personnages», explique Alain Zouvi. Ce dernier précise qu’il a voulu, avec cette pièce, rendre un hommage aux gens qui travaillent dans la restauration. «Une pièce dynamique, joyeuse et drôle», a-t-il fait valoir.

Claude Prégent est aussi très heureux de se retrouver dans cette équipe de comédiens. «Pour le plaisir de jouer avec de vieux camarades, mais aussi pour cette écriture nouvelle, un genre d’hybride», apprécie-t-il. Les scènes s’enchaînent rapidement dans cette pièce d’une heure et 45 minutes, ce qui lui fait dire que le plus gros défi, selon lui, dans tout ce projet, c’est que «la machine soit bien huilée» et que tout s’enchaîne.

Quant à Pierre Brassard, il est bien heureux de découvrir la région, d’avoir un contact avec la nature. Dans «Garçon!», il incarne cinq personnages différents. «Ça, c’est assez confortable pour moi. Le théâtre toutefois, c’est nouveau pour moi. Mais c’est rassurant avec Zouvi et on avance ensemble dans tout cela», mentionne-t-il.

La pièce passera par Kingsey Falls en premier, mais également par Joliette, Gatineau et Sainte-Agathe.

Pour les billets et les dates des représentations, il suffit de visiter le grandschenes.ca.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des