Warwick concoctera la plus grosse poutine au monde

Par Andrée-Anne Fréchette
Warwick concoctera la plus grosse poutine au monde
Jacynthe Vallée, de la Fondation À Notre Santé de l’Hôtel-Dieu d'Arthabaska, Diego Scalzo, maire de Warwick, Jean Morin, de la Fromagerie du Presbytère, et Sébastien Lemay, de Fromage Warwick (Photo : www.lanouvelle.net)

Ils visent le record Guinness, rien de moins. La poutine pèsera, au minimum, 2500 kilos et servira à restaurer 5000 personnes. En plus de rappeler un fait historique : «la poutine est née à Warwick!», a déclaré Jean Morin, propriétaire de la Fromagerie du Presbytère et instigateur du projet. L’événement se déroulera le samedi 3 août au parc Étoiles d’Or de Warwick.

(Photo www.lanouvelle.net)

Depuis quelques années, la Fromagerie du Presbytère organisait un souper poutine au profit de la Fondation À Notre Santé de l’hôpital Hôtel-Dieu d’Arthabaska (HDA). La popularité du rendez-vous s’avère telle que Jean Morin, propriétaire, a eu l’idée de s’adjoindre d’autres fromagers de la région afin de fournir à la demande. L’an dernier, plus de 4000 poutines ont trouvé preneur, la quantité totale produite frôlant le record Guinness de la plus grosse poutine au monde. D’où l’intention de fracasser la marque de 2000 kilos, établie en 2015 à Trois-Rivières. Et pourquoi ne pas le faire à Warwick, là où tout a commencé?

Ainsi, la Ville de Warwick, Fromage Warwick et la Fromagerie Victoria uniront leurs forces pour concocter cette poutine monstre. Diego Scalzo, maire de Warwick, a souligné la générosité de M. Morin et à remercier la municipalité de Sainte-Élizabeth, «pour nous prêter Jean Morin», tout en promettant à la mairesse Jeannine Moisan de le lui rendre.

La meilleure

«On fera la plus grosse, mais aussi la meilleure. Ce n’est pas un tas de poutine pour la poubelle, il doit être mangé. C’est un immense défi. Le fromage sera frais, produit au courant de la nuit du vendredi au samedi», a lancé M. Morin. Si l’on parle de 5000 personnes pour le record, le fromager souhaite en servir 10 000. Le plat géant, installé sur une gigantesque table, pourrait non seulement battre le record, mais le pulvériser littéralement.

Chaque constituante de la poutine passera préalablement sur la balance. Quarante friteuses permettront la cuisson rapide des frites. Maître Alain Parr supervisera la pesée, puisque les protocoles de Guinness demeurent très stricts. Les caméras devraient être nombreuses afin de surveiller les opérations.

Une bonne cause

«Le Centre-du-Québec est un grand producteur. Nous sommes la capitale des produits laitiers au Canada. La vache, le brin d’herbe, le fromage, tout ça se tisse pour créer cette grande poutine», a observé Jean Morin. Pour lui, le fait que l’initiative serve à quelque chose, en l’occurrence à la Fondation À Notre Santé, confère encore plus de sens aux efforts qui seront fournis. Des billets pour une part de 400 grammes coûteront 10 $ et s’écouleront probablement tous avant le 3 août. La totalité des sommes amassées profitera à la Fondation de l’HDA. On parle donc de 50 000$.

«C’est un effort collectif de la région des Bois-Francs afin de rapatrier tout le savoir-faire et mettre en valeur son histoire et la place où c’est venu au monde», a-t-il précisé. Jacynthe Vallée, de la Fondation, n’en revient pas de l’ampleur que prend le souper. L’an dernier, l’organisme a reçu un chèque de 42 000 $. «Tout le monde va en bénéficier. L’hôpital touche 95 000 personnes qui utilisent en moyenne deux à trois de ses services par année», a-t-elle souligné.

La vraie histoire

André Moreau, de la Société d’histoire de Warwick, a rappelé que l’invention de la poutine remonte à 1957, alors qu’un client, Eddy Lainesse, demande à Fernand Lachance, propriétaire du Café idéal, qui deviendra Le lutin qui rit, d’ajouter du fromage dans son sac de frites. «Vous avez entendu cette histoire de nombreuses fois. La poutine a été inscrite au menu peu de temps après, au coût de 25 cents», a-t-il raconté.

La préparation de la plus grosse poutine au monde permettra aux visiteurs d’en découvrir plus sur l’histoire, d’autant plus que la Maison de la culture présente une exposition sur le fromage, non loin de là.

Au cours de la fête, on dévoilera un hymne à la poutine, créé en collaboration avec la Série culturelle de Warwick et Hélène Lemay.

Les intéressés pourront obtenir leurs billets auprès d’une des trois fromageries participantes, au supermarché IGA de Warwick et par la Fondation À Notre Santé, dès le 25 juin.

Partager cet article

9
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
Gilles PériardSuzieantony michaudRaoulJean-Marc Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Elie Constant
Invité

Bravo pour l’organisation du gros fromagerie de Warwic je serais peut-être là si rien n ai changer dans mon programmé. Bonne Fête St Jean dans les Bois franc. 😊😊😊🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎉🎉🎉🎉🎉🎉🎐🎈🎈🎈🎈🎈🎊🎊🎊🎊🎊🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈🎈

Diane Grenon
Invité
Diane Grenon

Félicitations pour ce grand défi, malheureusement je ne serai pas présente, mais je vous souhaite un succès qui dépasse largement vos espérances, bonne St-Jean à tout le monde 🙂

Diane Jacques
Invité
Diane Jacques

Bravo et je vais être là!

Jean-Marc
Invité
Jean-Marc

Je suis de Sherbrooke comment je peux acheter les billets de fromagerie a Warwick?

antony michaud
Invité
antony michaud

Direct sur place 🙂

Suzie
Invité
Suzie

À partir de quelle heure et l’adresse s.v.p. pour pouvoir en manger!

Raoul
Invité
Raoul

Pouver vous svp inscrire la dates de évènement

antony michaud
Invité
antony michaud

3aout 13h

Gilles Périard
Invité
Gilles Périard

Est-ce possible d’y aller demain, si on n’a pas de billet?