Un début de saison tardif pour les producteurs de fraises et framboises

Communiqué
Un début de saison tardif pour les producteurs de fraises et framboises
(Photo : Marc-André Couillard - Archives)

L’arrivée des fraises du Québec sur les étals sera exceptionnellement tardive cette année. Si les récoltes des premières fraises hâtives sous bâche ont débuté dans les derniers jours, le mûrissement des fraises est lent et graduel.

Les récoltes de fraises hâtives commencent habituellement au début de juin, mais les conditions printanières froides et pluvieuses ont causé du retard dans la croissance des plants de fraises. Les volumes de récoltes devraient être très faibles pour la semaine à venir.

Des petits fruits rouges attendus

L’Association des producteurs de fraises et framboises du Québec (APFFQ) souhaite informer les consommateurs de cette situation particulière et mentionner que tous les partenaires et acheteurs de la filière des fraises et framboises du Québec ont été avisés. L’APFFQ souhaite aussi assurer à la population que leur patience sera récompensée, car les fraisiers sont particulièrement garnis.

Plusieurs grandes chaînes alimentaires préparent l’arrivée des fraises du Québec dans leurs circulaires avec des mentions telles «Surveillez l’arrivée des fraises du Québec» ou «Célébrons les producteurs d’ici». L’APFFQ souhaite remercier tous les partenaires et consommateurs qui sont sensibles à cette situation et qui attendent l’arrivée des fraises québécoises.

Les producteurs sont toutefois déçus de voir une promotion en circulaire pour la semaine à venir qui requiert normalement un fort volume de fraises disponibles, ce qui n’est pas le cas. L’APFFQ déplore cette stratégie qui risque de créer de l’insatisfaction chez les consommateurs.

Encourager les producteurs québécois

À tous ceux qui ont déjà goûté la qualité des Fraîches du Québec, peut-être saviez-vous aussi qu’en plus d’être délicieuses, elles représentent un achat écoresponsable (distance moyenne parcourue de 100 km) qui soutient l’économie et l’agriculture québécoises. Plus de 500 producteurs, dont la grande majorité sont des entreprises familiales sur plusieurs générations, cultivent nos fraises et framboises au Québec, ce qui permet une agriculture de proximité et une vitalité régionale notable.

Pour maintenir ces entreprises dans toutes les régions du Québec, l’APFFQ travaille en partenariat avec plusieurs intervenants et représentants de la distribution afin d’offrir ce fruit au sommet de sa fraîcheur. En échange de leurs fruits de haute qualité, les producteurs de fraises et framboises du Québec ont besoin de collaboration et de coordination de la part de toute la filière, et ce, dès le début de la saison.

La vague de fraises et framboises arrivera bientôt

Si de plus en plus de producteurs cultivent en serre ou sous bâche, la grande majorité des producteurs cultive les fraises en champs et ces dernières ne seront disponibles qu’après le 20 juin. Elles seront d’abord disponibles dans les régions périphériques de Montréal, puis dans les régions centrales et, finalement, dans la grande région de Québec. L’autocueillette sera également retardée dans toutes les régions du Québec. L’APFFQ recommande à la population de vérifier l’ouverture de l’autocueillette par région sur : lesfraîchesduquébec.com. La vague de framboises du Québec locales arrivera à la mi-juillet; elles seront aussi disponibles en autocueillette dans plusieurs régions.

Les fraises et framboises seront délicieuses

Finalement, les producteurs de fraises et framboises du Québec souhaitent rassurer les Québécois sur le fait que même si les plants de fraises se développent plus lentement cette année, ils fleurissent bien et produisent actuellement de belles grappes de fruits. Les variétés utilisées au Québec sont sucrées, délicieuses et disponibles dans les épiceries, les kiosques à la ferme ainsi que dans les marchés publics jusqu’en octobre.

À propos des Fraîches du Québec

Plus important producteur de fraises au Canada et troisième joueur en Amérique du Nord, le Québec compte près de 500 entreprises regroupées sous l’Association des producteurs de fraises et framboises du Québec. Que ce soit en épicerie, au kiosque à la ferme ou à l’autocueillette, la marque Les Fraîches du Québec identifie et unit les producteurs de fraises et framboises qui cultivent la terre dans toutes les régions afin d’offrir aux plus gourmands des petits fruits d’une fraîcheur et d’un goût exceptionnel.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des