Un autre championnat en construction

Photo de Ghislain Chauvette
Par Ghislain Chauvette
Un autre championnat en construction
Tous les efforts sont déployés dans le camp du Titan dans l’espoir de demeurer au sommet de la LHJAAAQ. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Le personnel du Titan de Princeville n’est visiblement pas rassasié. Peu de temps après la conquête de la coupe Napa dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec et une participation à la finale du tournoi de la coupe Fred-Page, le directeur général Luc Richard et son groupe sont à former la prochaine édition de l’équipe qui, ils le souhaitent, leur permettra d’aligner un deuxième championnat.

Au cours des derniers jours, le DG du Titan a notamment mis la main sur l’attaquant Alexandre Lessard-Divers. En retour, il a cédé un choix de cinquième ronde à l’Everest de la Côte-du-Sud.

Un pari qui pourrait s’avérer payant pour la formation de L’Érable si l’attaquant décide de se pointer à Princeville. En 2018, il a été le troisième choix au total de la sélection de la LHJAAAQ. Insatisfait de son utilisation, il a toutefois mis un terme prématurément à sa dernière saison. Il est toujours en réflexion. Il aurait perdu le plaisir de jouer, mais s’il réintègre l’action, il pourrait ajouter de la profondeur à une attaque déjà menaçante. Lessard-Divers est reconnu pour son flair offensif, un marqueur naturel.

«On espère le voir revêtir notre uniforme, a souligné le DG du Titan. Pour soulever le précieux trophée, ça prend de la profondeur à toutes les positions. S’il abandonne complètement le hockey, nous perdrons seulement un choix de cinquième tour. Ça demeure un prix raisonnable pour un tel pari.»

Le Titan a également obtenu les services de l’attaquant Danyk Plouffe-Dubé, des Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon. Le jeune de 17 ans, porte-couleurs des Estacades de Trois-Rivières (midget AAA) au cours de la dernière saison, vient conclure une transaction réalisée à la dernière période des fêtes. Plouffe-Dubé est un joueur d’énergie. Le personnel du Titan estime qu’il devrait être en mesure de se tailler un poste au sein de l’alignement.

Avec le retour de plusieurs vétérans de premier plan, les places disponibles s’avèrent limitées, mais Luc Richard insiste pour dire que les meilleurs au camp d’entraînement finiront par forcer la main des entraîneurs. Il a répété que l’équipe doit miser sur une profondeur de qualité à toutes les positions si elle espère répéter ses exploits de la dernière campagne.

Dans cette optique, le directeur général demeure à l’affût, mais, de son propre aveu, il serait surprenant qu’il effectue une transaction majeure avant l’ouverture de la prochaine saison. Il soutient qu’avec les éléments en place, le Titan peut assurément rivaliser avec toutes les autres puissances de la LHJAAAQ.

Et bien que l’équipe ait récemment mis la main sur la deuxième coupe Napa de son histoire, elle bénéficie d’une banque de choix appréciable en vue de la prochaine séance de sélection qui se tiendra, samedi (15 juin), à Chambly. Pour l’occasion, Luc Richard et son groupe devraient réclamer une douzaine d’espoirs.

Avant cette journée fort occupée pour les directeurs généraux du circuit, ils ont procédé au repêchage spécial de dissolution de l’Arctic de Montréal-Nord lundi. Le Titan détenait les 10e et 15e sélections. Il a d’abord échangé son 10e choix aux Shamrocks de West Island (anciennement le Révolution du Lac Saint-Louis) en retour d’un choix de troisième tour à la séance de sélection régulière de 2020. Il a par la suite cédé son 15e choix et celui de 9e ronde (repêchage régulier 2019), en retour d’un choix de 5e tour de la séance régulière 2019.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des