Collision à Chesterville: un motocycliste dans un état critique

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
Collision à Chesterville: un motocycliste dans un état critique
(Photo gracieuseté) (Photo : Gracieuseté)

Une collision entre une motocyclette et une automobile, survenue dimanche après-midi à Chesterville, a fait deux blessés, dont un dans un état critique.

L’automobiliste ne se serait pas assuré de l’absence de danger avant de s’engager sur la 161. (Photo gracieuseté)

La collision s’est produite vers 15 h 30 à l’intersection de la route 161 et de la rue de l’Accueil.

«La motocyclette circulait normalement en direction sud sur la route 161, un secteur où la vitesse est de 90 km/h. L’automobiliste, immobilisé sur la rue de l’Accueil, est reparti pour s’engager sur la route 161 sans s’assurer de l’absence de danger.  La motocyclette n’a eu aucune chance et n’a pu éviter la collision latérale avec le véhicule», a relaté le sergent Claude Denis du Service des communications de la Sûreté du Québec.

Les deux occupants de la moto, un homme (le conducteur) et une femme, ont été éjectés. L’homme a été conduit à l’hôpital. Il se trouve dans un état critique. Sa passagère a subi des blessures importantes, mais on ne craindrait pas pour sa vie.

Le conducteur de la moto repose dans un état critique. (Photo Gracieuseté)

Passant dans le secteur par hasard, des premiers répondants, des secouristes et membres du SIUCQ MRC d’Arthabaska sont intervenus auprès des personnes impliquées avant l’arrivée des policiers et des paramédics.

Cette collision majeure nécessite la fermeture de la route 161 dans ce secteur pour permettre aux policiers d’effectuer leur travail en enquête collision.

Le ministère des Transports du Québec a été demandé sur les lieux pour aider à détourner la circulation.

Ce grave accident survient un peu plus de 24 heures après l’accident de moto du chemin du Mont-Arthabaska à Victoriaville. Aux dernières nouvelles, selon la SQ, le jeune homme dans la vingtaine se trouvait toujours dans un état critique.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des