Santé : un pas dans la bonne direction, mais il reste du chemin à faire

Communiqué
Santé : un pas dans la bonne direction, mais il reste du chemin à faire
Geneviève Dubois, (Photo : gracieuseté - Archives)

La Table des MRC du Centre-du-Québec salue les annonces qui sont faites cet après-midi en matière de santé pour notre région. On se souviendra qu’en août dernier, les élus municipaux avaient sensibilisé les candidats à l’élection provinciale notamment au déséquilibre fiscal pour les organismes communautaires du territoire par rapport à d’autres régions présentant des caractéristiques socio-économiques similaires à notre région.

«C’est un pas dans la bonne direction au niveau de la santé mais il nous reste du chemin à faire entre autres concernant la présence de l’état et les investissements en matière d’infrastructures gouvernementales. Pour une population comparable à celle de la Mauricie, le Centre-du-Québec accusera un retard de près d’un milliard de dollars entre 2018 et 2028 en investissements d’infrastructures du gouvernement du Québec», précise Geneviève Dubois, présidente de la Table des MRC du Centre-du-Québec, préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska et mairesse de Nicolet.

Les partis politiques avaient pris différents engagements en matière de santé pendant la campagne électorale. Après l’élection, le gouvernement a fait différentes propositions qui excluaient la création d’un CISS pour le Centre-du-Québec. La table avait aussi demandé aux candidats de porter attention à l’accès et la qualité des soins de santé pour les citoyens au Centre-du-Québec. En ce sens, le gouvernement a également annoncé la mise en place d’un comité aviseur ad hoc pour le plan d’organisation du CIUSS MCQ pour un modèle renouvelé pour un établissement plus décentralisé et moderne.

«La recherche du bien-être de notre population est ce qui motive notre engagement politique. Quel que soit le palier de gouvernement où ils oeuvrent, les élus ont à cœur d’assurer les meilleurs services, la plus grande prospérité et la plus juste équité pour tous les citoyens, et ce peu importe le territoire où ils habitent. La Table des MRC du Centre-du-Québec continuera de collaborer avec le gouvernement du Québec et de faire des représentations auprès de celui-ci pour faire bouger les choses comme le dit notre nouveau slogan régional » ajoute Mme Dubois.

Aussi, certains ministères n’ont pas de directions régionales propres au Centre-du-Québec ce qui, pour la Table des MRC, rend l’élaboration de projets et la gestion des dossiers plus difficiles et moins collées aux réalités régionales.

Soulignons enfin qu’au cours de la dernière année, le gouvernement du Québec a fait preuve d’ouverture à l’endroit du Centre-du-Québec et la Table des MRC souhaite ardemment poursuivre le travail de pleine reconnaissance de la région 17.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des