Un beau défi pour Samuel Fortier

Un beau défi pour Samuel Fortier
Sur la photo se trouvent, de gauche à droite, Jean-François Champoux (président), Nicolas Boucher (entraîneur-chef) et Samuel Fortier (directeur général). (Photo : gracieuseté)

Nommé officiellement directeur général de la jeune formation des Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ), le Princevillois Samuel Fortier s’est montré emballé à l’idée de son nouveau défi.

«C’est une superbe opportunité. Ça faisait déjà quelques années que je regardais ça et il y en avait certaines qui s’étaient présentées à moins, mais ça n’avait pas fonctionné en raison de ma vie professionnelle. Avec Saint-Gabriel-de-Brandon qui est à une heure de Trois-Rivières, endroit où j’habite maintenant, j’ai sauté sur cette occasion», a révélé Fortier.

Le Princevillois d’origine tentera donc d’instaurer une structure et une culture professionnelle au sein de la jeune organisation des Prédateurs. «Nous voulons implanter un sentiment d’excellence, une culture d’engagement, un sentiment d’appartenance et de la fierté. Tout est à faire avec les Prédateurs. C’est un gros défi, car cette organisation ne l’a pas eu facile au cours des dernières années.»

Lors de la saison 2018-2019, Saint-Gabriel-de-Brandon a signé une maigre récolte de 18 gains en 48 rencontres, ce qui lui a valu le 10e rang au classement général dans la LHJAAAQ.

Nicolas Boucher, le premier geste de Fortier

Dès qu’il a signé son contrat avec sa nouvelle équipe, Fortier s’est empressé de faire signe à Nicolas Boucher afin qu’il devienne son nouvel entraîneur-chef. «J’ai communiqué immédiatement avec Nicolas pour l’inciter à venir. Je lui ai expliqué où je voulais me diriger avec mes valeurs, ma vision et mes objectifs pour les Prédateurs. Je veux en faire une organisation d’excellence au même titre que celles des Cobras de Terrebonne ou des Inouk de Granby. Nicolas est un entraîneur de calibre junior majeur. Il a instauré un programme incroyable avec le Collège Clarétain pour ensuite répéter le même scénario avec les Filons du Cégep de Thetford. Il a fait un travail incroyable. Je savais que c’était lui que ça prenait pour Saint-Gabriel-de-Brandon.»

En plus de Fortier et Boucher, les Prédateurs ont également nommé Jean-François Champoux au titre de président de l’équipe.

Un homme très occupé

En plus de ses nouvelles fonctions, Fortier conserve ses rôles de directeur général et joueur au sein du Métal Pless en plus de s’occuper de son précieux projet, l’agence Optimize. Une semaine de sept jours n’est donc pas de trop pour celui qui jongle avec mille et un projets. «Pour le moment, je conserve mon poste chez le Métal Pless. Il faut dire que nous avons une superbe équipe. Ma priorité demeure cependant mon entreprise Optimize. Tout ça demeure du hockey et du téléphone. C’est ce que j’aime faire. Même si c’est trois choses différentes, elles ont toutes un lien. C’est donc facilement conciliable. Ce n’est pas comme si j’étais plombier, électricien et conducteur de surfaceuse.»

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des