12e édition du Kiosque à chanson de Princeville

communiqué
12e édition du Kiosque à chanson de Princeville
Le Kiosque à chanson propose pour une 12e année des spectacles gratuits les mercredis à 19 h au Centre Pierre-Prince. (Photo : gracieuseté)

Le Kiosque à chanson s’amènera bientôt pour une 12e édition à Princeville. Ghyslaine Fortin et ses invités débuteront cette série de spectacles gratuits le 9 juin prochain.

C’est dans le cadre du Festival du Cheval que débutera le Kiosque à chanson. Le dimanche 9 juin, dès 13 h, sous le chapiteau des spectacles du Festival, le public sera invité à assister au Cœur du cowboy en compagnie d’Yves Gagnon et ses Honky Tonk Boys, Ghyslaine Fortin, JC Harrison, Jessis Mathieu Champagne, René Paradis, Jonathan Godin et Karine Desrochers.

Les spectacles suivants se tiendront à la Salle Pierre-Prince, tous les mercredis, à compter de 19 h. Denis Côté et Patricia Marcoux seront sur scène le 12 juin. Doc Lapointe offrira un rappel le 19 juin tandis que Carl Gauthier présentera son spectacle le 26 juin.

Le mois de juillet sera marqué par les performances de Lucie Marotte et Andréa Martin (3 juillet), Daniel Dan et SV Ray le cowboy de l’espoir (10 juillet), Dark Whiskey (17 juillet), Rudy Morgan et le duo Lyne et Claude (24 juillet) ainsi que Réal Matte et Sylvain Bernier (31 juillet).

Lors de la Foire Bières, Bouffe et Culture, deux événements seront présentés sous le chapiteau des spectacles. Le mardi 6 août, dès 18 h 30, un spectacle réunira 10 coups de cœur folkloriques de la région avec Yves Gagnon et ses Honky Tonk Boys. Tout de suite après, à 19 h 30, il y aura un party de gars avec Yves Gagnon, Jonathan Godin, l’humoriste Stéphane Bélanger et Réal Dupuis. Le lendemain (7 août), à 19 h, Steve Laperrière, Annie Marcoux et Michel Leclerc seront sur scène.

Deux autres rendez-vous seront ensuite proposés à la Salle Pierre-Prince afin de conclure cette 12e édition. Le mercredi 14 août, ce sera le retour du duo Réal et Manon. Puis, le 21 août, Mario Paquet et Vicky Chagnon replongeront les spectateurs dans la nostalgie des années 50 et 60.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des