La Ville de Victoriaville s’illustre encore

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
La Ville de Victoriaville s’illustre encore
Les deux prix obtenus, placés devant le maire André Bellavance. (Photo : lanouvelle.net)

Après l’honneur reçu lors des assises de l’Union des municipalités du Québec, la Ville de Victoriaville a été honorée, une fois de plus, lors du récent colloque du Carrefour action municipale et famille (CAMF).

Comme l’a souligné le maire André Bellavance, lundi soir, lors de la séance du conseil, Victoriaville s’est illustrée dans la catégorie «Initiative porteuse de soutien aux aînés» pour son projet de sécurité et courtoisie avec les aides à la mobilité motorisée (AMM), c’est-à-dire les quadriporteurs et les triporteurs. «Le projet avait réuni des centaines de personnes au Colisée Desjardins pour une séance d’information avec des parcours de sensibilisation visant l’utilisation sécuritaire de ces engins», a rappelé le maire Bellavance tout en félicitant et remerciant les membres du Comité MADA responsable de la politique des aînés, l’équipe de l’accessibilité universelle, ainsi que les partenaires.

Ce prix survient après l’honneur mérité au colloque de l’UMQ au cours duquel Victoriaville a décroché un Mérite ovation municipale pour son programme d’intégration dans les camps de jours les jeunes aux besoins particuliers. «Je tiens à féliciter l’ensemble des artisans pour cette réussite qui permet encore à notre ville de se démarquer en matière d’accessibilité universelle et de services adaptés pour les familles», a indiqué le premier magistrat.

Le projet a intéressé d’autres municipalités au kiosque de la Ville de Victoriaville. «C’est très bon signe. Nous sommes toujours prêts à partager nos bonnes pratiques», a souligné le maire.

En fin de séance, le conseiller Patrick Paulin, qui fait notamment partie du comité consultatif de la politique d’accessibilité universelle, a fait valoir que «ces deux prix symbolisent l’excellence et le leadership qu’assume Victoriaville depuis 20 ans en matière d’accessibilité».

«Victoriaville fait office de leader en matière d’accessibilité, mais il y a encore beaucoup de travail à faire», a-t-il poursuivi.

Rappelant les programmes de subvention mis de l’avant dans le passé pour adapter les commerces et services, puis les domiciles, le conseiller a souligné qu’il n’y avait pas que les infrastructures qui permettent d’améliorer la qualité de vie. «Les services aussi, a-t-il renchéri. Je lève mon chapeau au service des ressources humaines de la Ville qui accepte, depuis deux ans, de former tous les employés en contact direct avec la clientèle. On forme les employés pour leur permettre de reconnaître, de mieux comprendre les différentes formes de handicap, de ce que ça représente de vivre en situation de handicap. Et on leur donne des outils pour mieux répondre et accompagner les personnes.»

Patrick Paulin a profité de la Semaine québécoise des personnes handicapées en cours jusqu’au 7 juin pour lancer une invitation aux citoyens. «J’invite toute la population à prendre le temps cette semaine pour s’interroger sur les petits gestes à poser pour rendre une vie meilleure aux personnes en situation de handicap afin qu’ensemble, on puisse faire une société inclusive. C’est le pari qu’on prend d’aller encore plus loin», a-t-il conclu.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des