Om Studio décroche le Nova de l’année

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
Om Studio décroche le Nova de l’année
Pierre-Luc Houde et Amélie Turcotte de Om Studio décrochent le Nova de l'année. (Photo : lanouvelle.net)

Pour son agrandissement au centre-ville lui permettant de créer une nouvelle salle de yoga, Om Studio a remporté, mercredi soir, le Nova de l’année lors du Gala Nova que tenait la Jeune Chambre de Victoriaville (JCV) au Cabaret Guy-Aubert du Carré 150.

Ce projet figurait parmi les neuf finalistes qui, d’ailleurs, avaient tenu kiosque en mars lors de la soirée du dévoilement des finalistes et pour lesquels les invités étaient appelés à voter en vue de l’attribution du prix Coup de cœur.

Om Studio mérite un montant de 10 000 $ remis par Samuel Laquerre de Laquerre Ford. (Photo lanouvelle.net)

Om Studio met ainsi la main sur le chèque de 10 000 $ offert par Laquerre Ford, prix qu’avait reçu, au premier Gala Nova, La Pièce-Gastronomie à votre table.

«L’agrandissement était nécessaire. On avait besoin d’un espace inspirant pour se rassembler, se rencontrer, se connecter à soi pour faire des choix cohérents avec la vie», a exprimé Amélie Turcotte aux côtés de son conjoint Pierre Luc Houde.

«Je passe une belle soirée. J’ai envie de me connecter à vous, gens d’affaires. Je vous entends parler d’efforts, de 80 heures par semaine. Ce n’est pas un «pitch» de vente, mais venez-nous voir, venez-vous reposer avec nous et relaxer», a renchéri M. Houde en blaguant.

Plus sérieusement,  il a remercié l’entreprise d’insertion PRISE qui a conçu le trophée. «On veut faire comme vous. Nous voulons que les gens se rapprochent, que les gens se connectent et trouvent leur voie», a-t-il souligné.

Joanie Vaillancourt et sa mère Thérèse Ferland de KDanse pour le prix Coup de coeur (Photo lanouvelle.net)

«C’est en se connectant sur les valeurs du cœur, a terminé Amélie Turcotte, qu’on pourra faire des actions, avancer de façon cohérente pour l’avenir, pour nos enfants, pour un monde plein d’amour.»

Coup de cœur

Pas un seul, mais deux projets, finalement, ont terminé ex aequo pour le prix Coup de cœur remis ainsi au Centre Optique des Bois-Francs pour la rénovation et l’agrandissement notamment de la salle de montre, et à KDanse pour sa salle adaptée pour l’accueil des personnes à mobilité réduite.

Aux côtés de sa maman Thérèse Ferland, Joanie Vaillancourt de KDanse s’est dite vraiment touchée. «Être entrepreneur et développer des projets constituent un grand défi. Je suis vraiment heureuse, touchée et fière», a-t-elle exprimé, tout en félicitant les autres finalistes.

Vickie Vigneault du Centre optique des Bois-Francs a obtenu aussi le prix Coup de cœur. (Photo lanouvelle.net)

Vickie Vigneault du Centre optique des Bois-Francs reçoit aussi avec émotion un tel honneur du public. «Il s’agit d’une belle reconnaissance qui me donne le goût de continuer à m’investir. Ça fait chaud au cœur», a-t-elle confié.

Plutôt qu’un seul crédit, la directrice générale de La Nouvelle Union et de L’Avenir de l’Érable, Mélissa Houle, a accepté de doubler la mise et de remettre à chacune 1000 $ en crédit publicitaire.

Autres catégories

Cinq autres récompenses ont été attribuées au cours de la soirée. Ainsi, François Charest de Location d’outils Victo a été honoré dans la catégorie «Relève».

Pour sa part, René Bougie de la Miellerie King de Kingsey Falls a  eu droit aux honneurs dans la catégorie «Démarrage».

Daniel Grenier a livré une excellente performance. (Photo lanouvelle.net)

Audrey Corriveau de La petite école Vision de Victoriaville et Warwick s’est illustrée en matière de «Développement durable».

De leur côté, Alexandre Poudrier de l’entreprise Poudrier et Jérôme Boissonneault d’Hamel et Hamel ont respectivement reçu le prix dans les catégories «Marketing» et «Intrapreneur».

Au total, les lauréats ont mis la main sur près de 30 000 $ en argent et en services.

«Le Gala Nova remplit la mission de la Jeune Chambre en offrant un tremplin aux jeunes entreprises et entrepreneurs d’ici et en leur donnant le coup de pouce qui fera la différence», a rappelé, en début de soirée, la présidente de la Jeune Chambre de Victoriaville, Anne-Marie Bédard.

Une soirée toute en humour

Pour une deuxième année, le comité organisateur a confié l’animation à l’hilarant Daniel Grenier, humoriste et auteur-compositeur-interprète, qui a fait rire l’auditoire à maintes occasions.

Rappelant sa composition «Victo» l’an dernier, il s’est réjoui de l’entendre, non seulement sur les ondes radiophoniques d’ici, mais également à Drummondville. «Il n’y a rien comme émotion que d’entendre à Drummondville : je suis né à Victo de là où est né la poutine… Ça n’a pas de prix. Je peux mourir en paix», a-t-il plaisanté.

S’il a blagué aussi sur la route 116 et ses nids-de-poule et sur le député et whip en chef Eric Lefebvre qui fera, selon lui, des miracles (Miracle whip), Daniel Grenier a avoué qu’il raffolait des «épisodes» du conseil municipal de Victoriaville, mais surtout de la période de questions. «Ceux qui posent des questions, ce ne sont pas tous des scientifiques, a-t-il lancé. Victo s’est classée au troisième rang des villes où les gens sont les plus heureux. J’ai vu dans la période de questions qui fait descendre la moyenne!»

«C’est rendu mon émission préférée et le maire André Bellavance est devenu mon idole», a continué l’humoriste qui a présenté un montage «Best of» du conseil.

L’ex-Chick’n Swell a aussi proposé la vidéo d’une nouvelle chanson «Passe de main» en plus de présenter, en primeur, un numéro écrit pour un prochain gala à Québec.

Un lumineux numéro d’ouverture (Photo lanouvelle.net)

Fidèle à lui-même, il a manié habilement l’humour absurde, utilisant une fois encore différents accessoires et poussant des blagues qui déclenchent des éclats de rire. «C’est comme ça que je vous représente, a-t-il dit. C’est pas mal ça que je fais dans la vie, c’est mon style d’humour.»

En nomination

La présidente de la Jeune Chambre de Victoriaville, Anne-Marie Bédard a profité de sa présence au micro pour annoncer que l’organisme se trouvait en nomination dans deux catégories au prochain Gala des grands prix d’affaires, le 14 juin, organisé par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec.

La JCV convoite ainsi l’honneur de la jeune chambre de l’année. Elle figure aussi dans la catégorie «Projet de l’année», pour son Gala  Nova.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des