Des plaintes pour les chats en liberté…

Chronique de la SPAA
Des plaintes pour les chats en liberté…
Cendrillon (Photo : gracieuseté)

Le printemps et la problématique des chats en liberté, c’est la période de nombreuses plaintes à ce sujet.

Dans ce cas précis, on observe deux avis extrêmes : il y a le groupe des amoureux des chats qui les laissent vivre leur vie en liberté et le groupe de ceux qui en ont peur ou qui n’aiment pas les voir se promener sur leur terrain. Pour chacun de ces deux groupes, il y a des solutions qui aideront à vivre en bons voisins.

Pour les amoureux de leur animal, dans la plupart des villes du Québec, laisser son chat en liberté n’est pas interdit. L’identifier avec la médaille de la SPAA permet de le retrouver facilement et signale aux voisins que ce chat a un propriétaire et donc, n’est pas errant. Le stériliser diminue son rayon de déplacements, limite ses miaulements et met un terme au marquage malodorant.

Pour éviter de lui faire courir des risques pour sa santé et son intégrité, les «catlovers» peuvent le tenir en laisse ou lui aménager un enclos sécuritaire dans leur cour.

Les personnes que les chats libres dérangent peuvent aménager des plates-bandes de fleurs et de plantes répulsives. Il existe de nombreux trucs de grand-mère qui fonctionnent, comme utiliser les boules à mites ou le poivre de Cayenne. Aménager des clôtures dissuasives ou des tapis texturés à enterrer sous le paillis des plates-bandes. Ces quelques conseils aideront chacun des groupes à faire preuve de civisme et conserver une bonne entente de voisinage. Bien sûr, cela demande un effort personnel, dont tout le monde est capable.

À la SPAA, il arrive tous les jours de bons chats de famille que des citoyens croient perdus ou errants. Ils ne sont pas réclamés, car les propriétaires ne pensent pas toujours à vérifier durant quelques semaines sur le site de la SPAA si la photo de leur chat apparaît. Un animal peut errer longtemps avant d’être amené à la SPAA.

L’équipe de la SPAA

Partager cet article

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
AudreyJean-Claude VachonJuliasteph Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
steph
Invité
steph

Je ne suis pas pour mettre des produits repulsifs dans mes plates bandes, car j’ai un chien en laisse qui vit à proximité de mes plates bandes sur MON TERRAIN PRIVÉ…et je considère que je n’ai pas à payer pour ajouter des tapis texturés dans mes plantes bandes ou dans mon carré de sable pour ne pas que votre chat vienne y chier! Je garde mon chien chez nous, alors, en propriétaire responsable, faites donc de même avec vos animaux. sinon, ne soyez pas surpris si des gens se tannent et les capturent, ou pire, les empoisonnent ou les blessent… Read more »

Julia
Invité
Julia

Je suis tout à fait d’accord avec vous. Je ne vois pas pourquoi ce serait à moi, qui n’aime pas les chats, d’emménager mon terrain pour empêcher les chats des voisins de venir chez moi…

Jean-Claude Vachon
Invité
Jean-Claude Vachon

N’importe quoi!Je ne possède pas de chat et je n’en veux pas sur mon terrain et c’est moi qui devrai m’adapter à ces irresponsables qui laissent leurs chats venir déféquer dans ma cour.Pas question.Faites votre job la SPAA et débarrassez-nous des ces chats errants.

Audrey
Invité
Audrey

Jai asser de chose a m’occuper et a payée que jai pas envi de perdre temps et argent a amenager MES chose a cause des AUTRES qui se foute pas mal de ce que font leur chat … eux doivent étre ben content pas litière a nettoyer durant l’été…