22 mai 1977 – Une première femme se qualifie pour les 500 milles d’Indianapolis

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette

L’américaine Janet Guthrie est devenue la première femme à se qualifier pour le 500 m d’Indianapolis. Elle n’a pas réussi à terminer la course de 1977 en raison de problèmes mécaniques. L’année suivante, cependant, non seulement elle a terminé la course, mais elle s’est classée neuvième, une réalisation remarquable compte tenu de son maigre financement. Sa participation lui a apporté une renommée immédiate.

Beaucoup d’hommes s’opposèrent vivement à sa conduite à Indy. « L’alarme et l’agitation m’ont pris par surprise », a-t-elle déclaré. « La part féminine de ma participation était hors de propos pour rien sur la piste. Mais les gens pensaient que nous préparions une révolution … ils ont dit que les femmes mettraient en danger nos vies. » Guthrie a répondu à la critique simplement en faisant de son mieux. « En course, il n’y a pas de place pour une lecture de votre système nerveux. Votre corps devient une partie de la machine. » Guthrie a renoncé à son rêve de devenir pilote Indy Car pour des raisons financières, qu’elle cite comme un obstacle majeur à l’implication des femmes dans le sport. « Les courses de dragsters attirent plus de femmes parce que cela coûte environ un dixième de la course Indy Car. J’ai réussi à me débrouiller à l’époque avec 120 000 dollars que j’ai reçus de Texaco, mais la plupart des pilotes ont entre deux et trois millions de dollars.

 

L’article 22 mai 1977 – Une première femme se qualifie pour les 500 milles d’Indianapolis est apparu en premier sur Benoit Charette.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des