Le feu s’attaque à un bâtiment de ferme

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
Le feu s’attaque à un bâtiment de ferme
Les pompiers n'y pouvaient rien à leur arrivée. (Photo : Gracieuseté)

Un violent incendie a détruit en fin de soirée, mercredi, un bâtiment de ferme situé sur le 12e rang à Sainte-Séraphine. Aucun animal, heureusement, ne s’y trouvait.

Les pompiers de Kingsey Falls ont été alertés vers 22 h 50. «C’est le résident qui a constaté les flammes et donné l’alerte. À notre arrivée, ce bâtiment d’environ 125 par 65 pieds était en embrasement généralisé», a indiqué le directeur du Service de sécurité incendie de Kingsey Falls, Gilles Dionne.

En arrivant, les sapeurs, n’y pouvant rien pour le bâtiment, ont adopté le mode défensif et travaillé à protéger la résidence. «Le revêtement d’une façade a été endommagé. Il avait commencé à fondre», a précisé le directeur Dionne.

Les pompiers de Kingsey Falls ont aussi fait appel à une équipe de la brigade incendie de Notre-Dame-du-Bon-Conseil/Sainte-Clotilde-de-Horton, de sorte qu’au total, plus d’une vingtaine de sapeurs ont été mobilisés pour combattre l’élément destructeur.

Le directeur Gilles Dionne (Photo www.lanouvelle.net – Archives)

«Dès le départ aussi, on savait qu’on allait avoir besoin d’une pelle mécanique pour nous aider dans le travail d’extinction», a fait savoir l’officier.

Vers 2 h 30, l’incendie était éteint. Les intervenants ont alors pu entreprendre leurs opérations de déblai. Une heure plus tard environ, les pompiers quittaient les lieux.

Cette ferme est vouée à l’élevage d’animaux à bœuf. «Au moment de l’incendie, puisque la ferme se trouve entre deux productions, le bâtiment n’abritait aucune bête. Il contenait notamment différents équipements et de l’entreposage», a fait savoir le directeur Gilles Dionne.

Le bâtiment, à lui seul, valait environ 135 000 $. Le revêtement de la maison a subi des dommages de quelques milliers de dollars.

On ne connaît pas la cause du sinistre. Le chef pompier retournera sur les lieux, jeudi, pour discuter avec les résidents. «Mais il sera très difficile, en raison de la destruction, de déterminer avec exactitude la cause de l’incendie», a-t-il conclu.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des