La bombe à retardement qui dort en vous : quand la pression artérielle devient hypertension

Communiqué
La bombe à retardement qui dort en vous : quand la pression artérielle devient hypertension
(Photo : depositphotos)

Tout le monde est déjà passé devant un stand d’automesure de la pression artérielle dans une pharmacie, mais il faudrait que les gens prennent le temps de s’arrêter et de s’asseoir. Le Canada compte 15 millions de personnes qui vivent avec une pression artérielle élevée, ou hypertension, ou qui y sont prédisposées, et vous pourriez en faire partie.

«Faire de la haute pression» signifie qu’il y a trop de pression dans les vaisseaux sanguins. On pourrait faire une comparaison avec un pneu ou un ballon trop gonflés : la force peut, avec le temps, causer des lésions au cerveau, aux yeux, au cœur ou aux reins, et même entraîner la mort.

«Contrairement à la croyance populaire, vous ne ressentez rien lorsque vous faites de la haute pression», soutient Angelique Berg, directrice générale d’Hypertension Canada. «La seule façon de le savoir, et de diminuer ainsi les risques pour la santé, c’est de faire mesurer la pression artérielle, et de la faire mesurer exactement.»

La pression artérielle normale mesure 120/80 ou moins. Surnommée «tueuse silencieuse», l’hypertension est le principal facteur de risque de maladies telles que l’insuffisance cardiaque congestive, les accidents vasculaires cérébraux et les maladies rénales, en plus d’être liée à la démence.

Un nombre impressionnant de Canadiennes et Canadiens, soit 7,2 millions, sont atteints d’hypertension, une pression artérielle supérieure à 140/90 mm Hg, et une autre tranche de 7,4 millions de personnes ont une pression artérielle élevée qui évoluera vers l’hypertension si elles n’adoptent pas de saines habitudes de vie. Alors, prenez quelques minutes à la pharmacie pour mesurer votre pression artérielle au stand, et vous saurez si elle est normale, élevée, etc.

Toutefois, on peut se demander si les appareils utilisés à ces stands sont exacts. Comme un appareil exact peut faire la différence entre une valeur juste et un diagnostic erroné d’hypertension, Hypertension Canada présente une liste d’appareils reconnus exacts, dont plusieurs modèles utilisés dans les stands et des tensiomètres pour usage à domicile, dans son site Web, à hypertension.ca.

«Il est extrêmement important d’utiliser le bon appareil, de la bonne manière; alors, prenez le temps de faire des vérifications avant de mesurer votre pression artérielle ou de faire un achat », soutient Mme Berg. «Nous nous sommes efforcés de faciliter la tâche des Canadiennes et Canadiens pour qu’ils puissent repérer les appareils reconnus exacts parmi la multitude d’autres tensiomètres offerts sur le marché.»

Si votre pression artérielle est élevée, tout n’est pas sombre : votre sort est entre vos mains. Alors, le fait d’adopter de nouvelles habitudes de vie, par exemple faire de l’activité physique; avoir une saine alimentation, faible en sodium; limiter la consommation d’alcool et vivre dans un environnement exempt de fumée, vous procurera d’immenses bienfaits à long terme, en ce qui concerne la maîtrise de la pression artérielle et la prévention des maladies.

«Il est crucial de connaître les valeurs de pression artérielle pour détecter l’hypertension, alors prenez des « mesures » pour y parvenir», affirme Mme Berg, «et le fait de suivre votre pression artérielle de près peut vous aider à vivre plus longtemps, et en bonne santé».

Le 17 mai est la Journée mondiale de l’hypertension et, tout le long du mois de mai, on tiendra dans des pharmacies et des centres médicaux des séances de mesure de la pression artérielle afin que les gens sachent à combien s’élève exactement leur pression artérielle. La première étape à franchir dans la prévention et la maîtrise de l’hypertension est de connaître ses valeurs de pression artérielle. Alors, «combien faites-vous?»

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des