Programme incitatif à la rénovation résidentielle : l’APCHQ salue l’initiative de Victoriaville

Communiqué
Programme incitatif à la rénovation résidentielle : l’APCHQ salue l’initiative de Victoriaville
(Photo : Depositphotos)

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) – région Bois-Francs et l’APCHQ provinciale accueillent avec plaisir la mise sur pied d’un nouveau programme d’aide à la rénovation, offert par la Ville de Victoriaville, qui permettra de revitaliser des quartiers plus anciens de la municipalité.

«Nous sommes très satisfaits de la mise en place de cette mesure, qui aura un impact significatif sur la capacité de certains ménages à rénover leur habitation. Les programmes d’aide à la rénovation sont des mesures gagnantes : ils permettent aux consommateurs d’améliorer leur qualité de vie, ils stimulent l’activité économique et ils contribuent très concrètement à lutter contre le travail au noir», affirme Carl Lafontaine, directeur général de l’APCHQ – Bois-Francs.

Le nouveau programme d’aide à la rénovation «Réno-Quartiers», qui entrera en vigueur le 4 juin, vise à revitaliser les quartiers plus anciens de Victoriaville. Il s’agit d’un incitatif pour les jeunes familles qui désirent s’y établir et faire rénover leur propriété. Le programme, qui est un levier pour l’accession à la propriété, s’adresse aux propriétaires d’une habitation résidentielle ou mixte construite avant 1970, et dont le bâtiment est situé dans le territoire d’application, soit près du centre-ville et dans le secteur du Vieil-Arthabaska. La subvention de la Ville prendra la forme d’une remise au demandeur sous forme de chèque, jusqu’à un montant maximal de 30 000 $.

Dans le cadre de la Tournée du Québec sur l’habitation et de ses nombreuses représentations auprès des instances gouvernementales, l’APCHQ n’a de cesse de rappeler l’importance des programmes d’aide à la rénovation, et demeure persuadée qu’il reste un immense potentiel d’amélioration énergétique des bâtiments résidentiels à développer.

«L’appui des instances gouvernementales est important pour aider les premiers acheteurs à réaliser leur rêve d’avoir leur première maison. L’action de la Ville de Victoriaville représente un modèle à suivre», conclut Carl Lafontaine.

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Quand??? Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Quand???
Invité
Quand???

C’est bien de permettre de rénover les maisons ancestrales du secteur Arthabaska ,mais il y a eut en 1993 un conseil de ville qui a détruit le passé historique de cet Arthabaska soit sur le côté nationale avec des personnes importantes soit Wilfrid Laurier et les Lavergne et ensuite le peintre Suzor-Coté Côté ,et sur le coté provincial allez vous promener dans le cimetière paroissiale et vous verrez beaucoup de personnes qui ont faits partie de cette histoire ,alors un question bien simple quand allons nous mettre de l’argent pour rénover ce nom historique ??