Le Laurier représenté dans la classe AA

Rédaction La Nouvelle Union - L'Avenir de l'Érable
Le Laurier représenté dans la classe AA
Quelques joueurs du Laurier moustique AA ont goûté aux joies de la victoire, la saison dernière, dans la classe moustique A. Ils avaient mis la main sur le titre provincial. (Photo : Archives)

L’organisation du Laurier de Victoriaville aligne une formation moustique AA cette saison au sein de la Ligue de baseball de compétition de la région de Québec.

Les protégés de Jean-François Béliveau, Jean-Hugues Luneau et Denis Deschamps amorceront leur campagne, le samedi 18 mai, à Québec. Ils disputeront un calendrier régulier de 25 rencontres. Durant les matchs préparatoires, ils ont maintenu un dossier d’une victoire, deux défaites et un verdict nul.

Devant l’inconnu qui se présente, une nouvelle catégorie, un nouveau circuit, bien difficile pour le personnel d’entraîneurs de prédire le rendement de l’équipe.

Jean-François Béliveau a mis l’accent sur le plaisir, le processus et l’attitude. Les 15 premiers matchs de la saison serviront notamment à se familiariser au calibre de jeu. Dans les dix dernières rencontres, les entraîneurs développeront davantage le concept compétitif.

«La compétition s’avère un incontournable dans la classe AA. Les jeunes doivent apprendre à composer avec cet aspect», a soulevé Béliveau.

Durant le calendrier préparatoire, le personnel du Laurier a pu constater le brio de l’équipe en défensive. Au monticule, la formation devrait également bien se débrouiller. L’attaque demeure le principal point d’interrogation.

À ce chapitre, Béliveau a souligné qu’il faut s’attendre à une certaine période d’adaptation. Le défi, de son propre aveu, s’avère stimulant pour les frappeurs. Si ces derniers n’arrivent toutefois pas à trouver leurs repères, la saison pourrait être relativement longue offensivement.

Une seule recrue moustique est parvenue à percer l’alignement de l’équipe. Il s’agit d’Alexis Goyette. Ce dernier s’alignait avec le Laurier atome A la saison dernière.

Plusieurs autres recrues ont laissé une bonne impression durant le camp d’entraînement, mais pour leur développement personnel et celui de l’organisation, il était préférable, selon Béliveau, qu’ils emmagasinent de l’expérience au sein du circuit moustique A.

«Si l’organisation souhaite développer sa structure A et AA, il était important que les vétérans goûtent au calibre double lettre. Il ne fallait donc pas prendre uniquement des décisions pour le court terme», a insisté Jean-François Béliveau.

Outre Alexis Goyette, Henri Béliveau, Nathan Caron, Isaac Fortin, Kayden Robitaille, Émile Côté, Xavier Gagnon, Théo Fortin, Lucas St-Laurent Vincent Mercier, Julien Deschamps et Xavier Luneau défendent les couleurs de la formation.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des