Des entreprises d’ici aux «Journées Québec à Casablanca»

Communiqué
Des entreprises d’ici aux «Journées Québec à Casablanca»
Louis Roy, président d’Industek, Camélia Dion, agente en attraction et rétention des talents de la CDEVR, Amélie Drewitt, conseillère du service d'accompagnement au recrutement international (SARI) du MIDI, Karolane Ayotte, coordonnatrice de la gestion des ressources humaines chez Armatures Bois-Francs, Kristel Tremblay, conseillère en recrutement international du MIDI, Jennyfer Laplante, directrice des ressources humaines chez GRYB, Amaury Luthun, attaché prospection et promotion du Bureau d’immigration du Québec, délégation générale du Québec à Paris, Marco Fortin, directeur général d’Armatures Bois-Francs, et Jacquot Caron, directeur production et associé chez GRYB (Photo : gracieuseté)

Des entreprises manufacturières de Victoriaville, soit Armatures Bois-Francs, GRYB et Industek, ont récemment pris part à la toute première édition des «Journées Québec à Casablanca» au Maroc, grâce à un projet pilote du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI).

Le but de cette mission consistait à offrir aux entreprises l’occasion de rencontrer des travailleurs potentiels, qualifiés et francophones pour combler les besoins de main-d’oeuvre dans divers secteurs d’activités.

La CDEVR a accompagné les entreprises au Maroc

La Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR) a soutenu les membres de cette délégation victoriavilloise et les a accompagnés lors des différentes étapes de préparation et de réalisation de cette mission de recrutement international. À ce sujet, le directeur général de la CDEVR, Vincent Guay, a mentionné que cette initiative a permis de rassembler les forces vives, propres à chacune des entreprises participantes, en une seule et même action de collaboration régionale visant à répondre au grave problème de main-d’oeuvre face auquel nos entreprises sont toutes confrontées.

«La collaboration et l’action concertées sont des outils puissants permettant l’identification et la mise en oeuvre de solutions durables face aux problèmes de main-d’oeuvre de notre région.» D’autre part, M. Guay remercie le conseil d’administration de la CDEVR d’avoir accepté d’agir de façon proactive en engageant Camélia Dion qui intervient comme agente de recrutement et de rétention des talents.

Des résultats concluants

Karolane Ayotte et Marco Fortin d’Armatures Bois-Francs (ABF) ont reçu 430 candidatures présélectionnées du partenaire marocain, l’Agence nationale de promotion et des compétences du Maroc (ANAPEC). Ils ont rencontré plus de 80 candidats lors des deux jours pendant lesquels le salon de l’emploi s’est déroulé.

«Cette première mission m’a permis d’ouvrir les yeux sur la qualité de la main-d’oeuvre issue de l’immigration et leur ouverture d’esprit. J’ai déjà hâte d’accompagner les candidats choisis dans leur intégration avec nos équipes actuelles», a fait valoir Karolane Ayotte, coordonnatrice aux ressources humaines chez Armatures Bois-Francs.

Pour sa part, Louis Roy, président d’Industek, a rencontré une quarantaine de candidats. Dix d’entre eux ont été convoqués une seconde fois pour compléter des tests techniques de soudure qui se sont déroulés à l’Office de Formation professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), l’un des partenaires marocains. «Je constate que ce sont de jeunes techniciens, proposant un fort potentiel de développement qui, à mon avis, pourront grandement contribuer à la croissance d’une PME comme la mienne.»

Jacquot Caron, directeur de production et associé, et Jennyfer Laplante, directrice des ressources humaines de GRYB, ont eu la chance de participer à cette mission de recrutement. Ils ont rencontré une trentaine de candidats sur les 300 qui avaient postulé. Mme Laplante a relaté à quel point ils ont été impressionnés par la qualité des candidats, en particulier des machinistes opérateurs-programmeurs CNC. La sélection s’avère très difficile. Ils sont plus que satisfaits de l’organisation de cette mission, du soutien et de la disponibilité de la CDEVR avant, pendant et après la mission. Ils sont aussi impressionnés par le soutien du MIDI et des partenaires sur place, soit l’ANAPEC et l’Ambassade, durant la mission. Pour eux, ce fut une expérience très positive.

Prochaine étape : Journées Québec à Paris

La CDEVR se rendra en France, les 1er et 2 juin, pour participer aux Journées Québec à Paris. Il s’agit d’un événement de recrutement international très important en Europe qui permet aux entreprises québécoises de recruter des travailleurs qualifiés français. Pour cette édition, l’usinage, la transformation du métal et la soudure autant que les métiers du bois, le transport et le génie mécanique, le génie électronique et le génie industriel font partie des 14 secteurs vedettes.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des