Les grands dossiers de la saison morte chez les Tigres

Photo de Matthew Vachon
Par Matthew Vachon
Les grands dossiers de la saison morte chez les Tigres
Tristan Côté-Cazenave (Photo : Denis Morin)

Comparativement à la dernière saison morte, celle de 2019 sera probablement un peu plus tranquille du côté des Tigres de Victoriaville. Un fait ressort cependant, le dossier de Tristan Côté-Cazenave sera le plus déterminant de l’été pour la formation des Bois-Francs.

À pareille date l’an dernier, les Félins avaient déjà conclu plusieurs transactions afin de regarnir leur banque de choix. Maxime Comtois (Voltigeurs de Drummondville), Félix Lauzon (Voltigeurs de Drummondville), Jimmy Huntington (Océanic de Rimouski) et Félix Boivin (Foreurs de Val-d’Or) avaient ainsi officiellement quitté les Bois-Francs afin d’évoluer sous d’autres cieux en marge du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Cette fois-ci, un tel ménage n’est pas au menu, mais ça n’empêche pas que des dossiers intéressants seront à surveiller.

Situation des gardiens

Avec trois gardiens, soit le vétéran de 20 ans Tristan Côté-Cazenave, Fabio Iacobo et Nikolas Hurtubise, qui seront de calibre LHJMQ, la direction se retrouve avec un heureux problème. Jusqu’à nouvel ordre, le jeune Iacobo est considéré comme le gardien d’avenir de cette équipe, soit celui qui sera au poste de partant lorsque l’équipe visera à nouveau les grands honneurs. Il a démontré de très belles choses cette saison lorsqu’utilisé (30 parties). Il doit cependant apprendre à vivre avec la pression et les exigences physiques d’être le gardien numéro un de l’équipe, ce qui veut nécessairement dire plus de départs. La prochaine campagne en sera également une déterminante dans la carrière du Montréalais, lui qui en sera à sa première année d’admissibilité au repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH).

De l’autre côté, il y a le vétéran Côté-Cazenave. La dernière campagne a permis à ce dernier de s’implanter parmi les meilleurs cerbères du circuit Courteau. Chaque fois qu’il était devant le filet des Tigres, les Victoriavillois avaient une chance de l’emporter. Et l’an prochain, pour son dernier tour de piste au niveau junior majeur, tout indique qu’il sera tout aussi dominant, sinon plus. Ainsi, peut-être que les Tigres seront tentés d’utiliser la recette des Huskies de Rouyn-Noranda, eux qui ont opté pour un système d’alternance entre le vétéran Samuel Harvey (43 parties) et le jeune loup Zachary Émond (27 parties), un espoir des Sharks de San Jose.

Cette option a rapporté aux Huskies, mais il faut se demander si Côté-Cazenave est prêt à accepter un tel système. Il jouera pour un contrat professionnel tout de même, ce qui veut dire qu’il voudra toutes les chances de se faire valoir.

Le troisième candidat pour l’un des deux postes chez les Félins, c’est le jeune de 17 ans Nikolas Hurtubise. Choix de 4e tour en 2018, Hurtubise a passé la dernière saison à se faire mitrailler au niveau midget AAA avec les Vikings de Saint-Eustache. En 23 sorties, le natif de Mirabel a présenté une moyenne de 2,88, mais surtout une efficacité de 92,8%. Rappelé par Victoriaville pour disputer deux rencontres, il a également démontré de belles choses, ce qui laisse présager qu’il est tout à fait prêt pour le junior majeur.

Bien que le directeur général Kevin Cloutier affirme qu’il garde toutes ses options ouvertes, Iacobo semble le seul réellement assuré de commencer la prochaine saison dans les Bois-Francs. Victoriaville devra donc faire un choix déchirant entre le présent et le futur.

Choix des joueurs de 20 ans

Au moment d’écrire ces lignes, quatre joueurs de 20 ans seront au prochain camp de l’équipe, soit le centre Anthony Poulin, les défenseurs Jérôme Gravel et Nicolas St-Pierre ainsi que le gardien Côté-Cazenave.

Acquis lors de la dernière date limite des transactions, Poulin a déployé ses ailes dès son arrivée chez les Tigres. Il s’est rapidement implanté parmi le groupe de meneurs de cette formation tout en devenant un rouage clé des succès de l’équipe. L’an prochain, il devrait assurément piloter la deuxième unité de la formation de Louis Robitaille tout en occupant des rôles sur les deux unités spéciales. Il est d’ailleurs un candidat de choix pour succéder à Simon Lafrance au titre de capitaine.

Défenseur à caractère défensif, Jérôme Gravel est également l’un des vétérans les plus importants du vestiaire des Félins. Véritable modèle à suivre pour les jeunes de l’organisation, Gravel est également un candidat logique pour prendre le flambeau tandis par Lafrance. Sa présence physique, son expérience et ses habiletés défensives sont des atouts précieux pour le personnel d’entraîneurs.

Si les places de Poulin et de Gravel semblent pratiquement acquises, c’est un peu plus nébuleux dans le cas de St-Pierre. En fait, son sort pourrait être étroitement lié à celui de Côté-Cazenave. Si la direction de l’équipe décide de se départir de son vétéran gardien et d’y aller avec le duo Iacobo-Hurtubise pour amorcer la prochaine saison, cela ouvrirait la porte à un retour pour natif de Mercier. Ayant fait le saut dans la LHJMQ lors de la dernière saison seulement, St-Pierre n’a pas l’expérience habituelle des joueurs de 20 ans. Il a cependant rendu de précieux services aux Victoriavillois, surtout en fin de saison et en séries, lorsqu’il a été appelé à jouer au-delà de 20 minutes par partie. Si les Tigres décident finalement de conserver Côté-Cazenave, cela poussera vraisemblablement St-Pierre vers la sortie.

À moins que les Tigres décident d’ajouter un nouveau vétéran de 20 ans l’an prochain? Certaines rumeurs envoient notamment Cédric Paré de l’Océanic de Rimouski à Victoriaville pour terminer son stage junior avec son petit frère Félix.

De précieux choix de repêchage

L’un des événements marquants de l’été 2019 des Tigres sera assurément le repêchage du circuit Courteau. Pour l’occasion, les Félins parleront, à moins d’une transaction, à trois reprises parmi les 30 premiers choix, soit au 7e, au 17e et au 25e échelon. Ces sélections deviendront des pièces maîtresses du futur de l’équipe.

Il sera notamment très intéressant de voir comment Cloutier et ses recruteurs décideront d’utiliser ces atouts. Au moment d’écrire ces lignes, Victoriaville mise sur un duo électrisant à l’attaque avec les Russes Mikhail Abramov et Egor Serdyuk. Ils ont ensuite des joueurs complets qui pourront contribuer de façon régulière à l’attaque à leur apogée. Il pourrait cependant être intéressant d’ajouter un autre dynamo offensif dans le but d’offrir éventail varié à l’entraîneur-chef Louis Robitaille. Je

Un Américain mystérieux

Lors du bilan de fin de saison, Cloutier a laissé entendre qu’il avait conclu une entente avec un joueur qui évoluait aux États-Unis l’an dernier. Toujours selon celui-ci, ce joueur considéré comme un Américain devrait avoir un impact au sein de la LHJMQ dès ses premiers pas dans le circuit. Avec le départ de Simon Lafrance et de Mathieu Sévigny, les Tigres se doivent d’ajouter de la profondeur à leur attaque et cet ajout, s’il remplit les promesses placées en lui, constituera un pas dans la bonne direction.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des