Postes Canada affiche une perte de 270 M $ en 2018

Communiqué
Postes Canada affiche une perte de 270 M $ en 2018
(Photo : Archives)

Postes Canada subit une perte avant impôts de 270 millions de dollars pour 2018.

Trois principaux facteurs non récurrents entrent en compte dans le résultat : les coûts de 280 millions de dollars découlant de la décision sur l’équité salariale et l’incidence nette d’environ 135 millions de dollars des arrêts de travail de l’automne, ces deux facteurs étant en partie compensés par un troisième, soit un profit de 48 millions de dollars après une mise à jour actuarielle dans le calcul des coûts liés à l’indemnisation des accidents du travail. Sans ces trois éléments non récurrents, Postes Canada aurait enregistré un profit en 2018. La perte de 270 millions de dollars enregistrée par le secteur représente une baisse de 346 millions de dollars par rapport à 2017.

Dans le contexte plus large de l’entreprise, deux tendances importantes se sont poursuivies en 2018 : la forte hausse des volumes de colis et la baisse importante des volumes de courrier.

L’équité salariale est un droit humain fondamental, et toute disparité salariale fondée sur le sexe est inacceptable pour Postes Canada. L’entreprise et le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) ont accepté de recourir à l’arbitrage pour régler la question de l’équité salariale pour les factrices et facteurs ruraux et suburbains en 2016. En 2018, la décision finale de l’arbitre a donné lieu à d’importantes améliorations à la paie et aux avantages rétroactives à 2016. En 2018, le règlement de la question de l’équité salariale a coûté environ 420 millions de dollars, dont 280 millions s’appliquaient aux années précédentes. Postes Canada estime que les changements coûteront dorénavant 140 millions de dollars par année.

Les négociations de plusieurs mois avec le STTP pour conclure de nouvelles conventions collectives, suivies par des grèves tournantes du 22 octobre au 27 novembre, ont créé de l’incertitude chez les clients, ce qui en a amené certains à se tourner vers des concurrents. Cela a entraîné au quatrième trimestre une baisse des volumes, ainsi qu’un manque à gagner estimé à 195 millions de dollars, dont l’incidence nette sur la perte avant impôts de 2018 est estimée à 135 millions de dollars.

En raison du déclin continu des volumes de lettres, de factures et de relevés, les revenus du secteur Courrier transactionnel ont chuté de 5,5%, ou 151 millions de dollars, comparativement à 20171.

Malgré un bilan décevant au terme d’une année difficile, les résultats de 2018 confirment la force de la stratégie de base de Postes Canada : favoriser la croissance de l’entreprise en étant le chef de file de la livraison des colis au Canada. Les revenus du secteur Colis de Postes Canada ont connu une croissance importante en 2018, dépassant les 2,5 milliards de dollars. Les colis ont généré 38% des revenus du secteur en 2018, comparativement à 34% en 2017 et à seulement 21% en 2011.

Résultats du secteur Colis

En 2018, les revenus du secteur Colis ont augmenté de 308 millions de dollars, ou 13,6%, par rapport à 20171. Le volume total de colis a augmenté de 54 millions d’articles, ou 21,7%, tandis que le volume de colis du régime intérieur a augmenté de 20 millions d’articles, ou 10,9%, comparativement à 20171. Les revenus des colis du régime intérieur ont augmenté de 254 millions de dollars, ou 15,3 %, par rapport à 20171.

Résultats du secteur Courrier transactionnel

En 2018, les volumes ont chuté de 6,2%, ou 187 millions d’articles, par rapport à 20171. Ce déclin s’est surtout produit au pays, où les volumes du service Poste-lettres du régime intérieur ont diminué de 125 millions d’articles, ou 4,6%, par rapport à 20171. Cette diminution s’est traduite par une baisse des revenus de 62 millions de dollars, ou 2,7%, comparativement à 20171. En 2018, les Canadiens ont expédié 2,4 milliards (44%) d’articles de moins qu’en 2006, année où les volumes ont culminé.

Le Courrier transactionnel a généré 2,8 milliards de dollars en 2018, ou 42% des revenus du secteur (par rapport au sommet de 55% en 2006).

Résultats du secteur Marketing direct

En 2018, les revenus du secteur Marketing direct ont baissé de 23 millions de dollars, ou 2,4%, tandis que les volumes ont connu un déclin de 169 millions d’articles, ou 3,9 %, par rapport à 20171. Les arrêts de travail du dernier trimestre ont eu une incidence négative sur les volumes et les revenus.

Le secteur d’activité Marketing direct a généré 1,1 milliard de dollars, ou 17% des revenus du secteur, en 2018.

Résultats du Groupe d’entreprises

Pour la première fois en cinq ans, le Groupe d’entreprises de Postes Canada2 a essuyé en 2018 une perte avant impôts de 110 millions de dollars, par rapport à un profit avant impôts de 204 millions de dollars en 2017, ce qui représente une baisse de 314 millions de dollars1. Le secteur Purolator a enregistré un profit avant impôts de 162 millions de dollars en 2018, ce qui constitue une hausse de 39 millions de dollars, ou 31,5%, par rapport à 20171.

Visitez la page Rapports financiers du site Web pour obtenir la version intégrale du rapport.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des