Tigres : les objectifs atteints et des décisions à venir

Par Matthew Vachon
Tigres : les objectifs atteints et des décisions à venir
Kevin Cloutier (Photo : www.lanouvelle.net)

Pour le directeur général des Tigres de Victoriaville Kevin Cloutier, la saison 2018-2019 a permis à son organisation d’atteindre les trois principaux objectifs fixés.

Après avoir misé gros il y a un an, les Tigres ont dû inévitablement passer par une année de transition, ce qui a forcé les dirigeants à voir les attentes à la baisse. «Plusieurs experts croyaient que nous allions finir, avec raison, entre la 15e et la 18e position. À l’interne, je me donne toujours le même défi, soit celui de demeurer compétitif. Il faut donc ouvrir ses horizons et faire travailler ses recruteurs afin de trouver des joueurs qui peuvent t’aider dans une saison de transition. Le premier objectif était donc d’être compétitif», a soulevé Cloutier.

Voyant que la formation qu’il avait concoctée parvenait à tenir son bout soir après soir, le DG s’est alors mis à penser à de nouveaux objectifs à la mi-saison. «En regardant les équipes qui allaient vendre, je ne voyais que Val-d’Or dans le portrait avec nous, car il y avait Rouyn-Noranda, Drummondville et Sherbrooke devant. Je me suis donc dit que nous avions une bonne chance d’avoir l’avantage de la glace au premier tour des séries. Je regardais aussi le marché pour mes joueurs vedettes et ça m’a fait prendre conscience que j’aimais mieux obtenir deux ou trois morceaux (Anthony Poulin, Olivier Mathieu et Médérick Racicot) pour nous aider à avoir l’avantage de la glace afin de donner un bel héritage à nos jeunes. En plus d’être compétitifs chaque soir, l’objectif était donc d’avoir l’avantage de la glace et de gagner une ronde. Les trois sont donc atteints.»

Cloutier fait donc valoir que la série remportée en sept parties face aux Foreurs de Val-d’Or ainsi que l’élimination expéditive face aux Huskies de Rouyn-Noranda en deuxième ronde ont permis à ses jeunes protégés de prendre une vaste expérience qui sera bénéfique pour la suite de ce cycle. «Ce bagage n’a pas de prix. Les décisions que nous avons prises ont tourné en notre faveur.»

Les deux Russes de retour

Évidemment, cette saison de 65 points en 68 parties n’aurait pas été possible sans l’apport des Russes Mikhail Abramov (54 points) et Egor Serdyuk (65 points), eux qui constituaient le projet secret sur lequel planchait Cloutier depuis un long moment. Les sachant très bons, le grand manitou des Félins ne s’attendait possiblement pas à ce qu’ils aient un aussi grand impact dès leur saison recrue. «Ils ont eu un impact assez important. Nous les savions bons, mais il y avait la fameuse question de l’adaptation. Dans leur camp, ça a pris deux présences lors de leur premier match préparatoire. Ils ont réalisé beaucoup de choses au cours de cette longue saison. Ça va leur faire du bien de retourner à la maison, car ils n’ont pas vu leur famille depuis le début de la saison. Ils n’ont que 17 ans. Ça va les rendre heureux de manger la bouffe de leur mère. Ils ont adoré ça ici. Ils peuvent devenir des vedettes dans cette ligue. Ils sont ouverts à s’améliorer», a souligné l’homme de 43 ans.

Par ailleurs, il a déjà été confirmé qu’Abramov et Serdyuk seront de retour l’an prochain, ce qui veut dire que les Tigres passeront leur tour au prochain repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey (LCH).

Un heureux problème devant le filet

Les Félins auront maintenant un heureux problème devant le filet à compter de l’an prochain alors que trois gardiens de calibre junior majeur se présenteront pour deux postes, soit le vétéran de 20 ans Tristan Côté-Cazenave, lui qui vient de connaître une saison remarquable, le gardien d’avenir Fabio Iacobo et la recrue Nikolas Hurtubise. «Ce sont trois gars qui vont jouer au niveau junior majeur l’an prochain, ça, c’est sûr et certain. Il y en a déjà deux qui évoluaient à ce niveau cette année et l’autre, c’est clair qu’il va y jouer. Je vais voir ce qui va se passer de ce côté et les décisions qui devront être prises. Toutes les options sont ouvertes. Nous savons que Côté-Cazenave sera l’un des meilleurs gardiens de la ligue l’an prochain, ce qu’il était déjà cette année.» Ça sent donc la transaction de ce côté.

Notes en rafale

Lors du prochain camp d’entraînement de l’équipe qui s’ouvrira à la mi-août, quatre joueurs de 20 ans sont attendus chez les Tigres, soit l’attaquant Anthony Poulin, les défenseurs Jérôme Gravel et Nicolas St-Pierre ainsi que le gardien Tristan Côté-Cazenave. Dans le cas d’Isaiah Gallo-Demetris et Médérick Racicot, ceux-ci ne seront pas de retour dans l’entourage de l’équipe. Cloutier a laissé entendre qu’il ferait tout en son pouvoir pour leur trouver une nouvelle formation.

– Le directeur général a fait savoir qu’il en était venu à une entente verbale avec un joueur évoluant aux États-Unis cette saison. Selon ses dires, cet Américain devrait avoir un certain impact dès ses premiers pas dans le circuit. L’an dernier, les Tigres s’étaient tournés vers les États-Unis pour attirer l’Ukrainien Feliks Morozov.

— À moins d’une promotion, tout le personnel d’entraîneurs sera de retour chez les Tigres. Cloutier s’est d’ailleurs montré hautement satisfait du travail accompli par Louis Robitaille et ses acolytes.

— Au chapitre des performances individuelles, l’architecte du club des Bois-Francs a tenu à saluer le travail accompli par le capitaine Simon Lafrance. Selon lui, Lafrance a fait un travail de grande qualité afin de bien encadrer les jeunes éléments tout en étant rassembleur.

— Il y aura d’importantes décisions à venir prochainement avec le repêchage (deux choix de premier tour notamment) et du côté des transactions, mais Cloutier s’attend à ce que les Tigres soient à nouveau compétitifs. Il espère une progression.

— Ce sont plus de 80 000 spectateurs qui ont assisté aux parties locales des Tigres cette saison, un chiffre supérieur à celui de l’an dernier.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des