Un peu de soleil pour les résidents des CHSLD

Communiqué
Un peu de soleil pour les résidents des CHSLD
(Photo : gracieuseté)

À compter du 26 juin, des centaines de jeunes bénévoles participeront à un projet inspirant en offrant bénévolement leur temps dans 35 centres d’hébergement et de soins de longue durée des régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec, de l’Estrie, de Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale et de Montréal.

Le projet Sunny Action est une généreuse initiative de la Fondation Sunny D.Extrême, basée en Mauricie.

(Photo gracieuseté)

Ce projet intergénérationnel d’implication sociale et communautaire permet à de jeunes bénévoles, âgés de 12 à 17 ans, de participer à la vie des aînés en animant les centres d’hébergement pendant la saison estivale. Lors du Forum sur les meilleures pratiques : usagers, CHSLD et soutien à domicile qui s’est déroulé en mai dernier, la Fondation Sunny D.Extrême s’est vu octroyer, par le ministère de la Santé et des Services sociaux, une subvention de 1,7 M $ sur quatre ans afin de déployer le projet à d’autres régions du Québec. Ainsi, les CIUSSS de la Capitale-Nationale, de l’Est-de-l’Île-de-Montréal, de l’Estrie ainsi que le CISSS Chaudière-Appalaches, en collaboration avec l’Association Bénévole Beauce-Sartigan, se joignent à ce projet et se préparent à recruter leurs tout premiers jeunes «Sunny» pour l’été 2019.

Des jeunes engagés auprès des résidents des CHSLD

Au départ, la démarche du projet Sunny Action avait pour objectif de répondre aux besoins grandissants des trois centres d’hébergement de Shawinigan qui souhaitaient avoir davantage de personnel bénévole auprès des résidents. Le projet a été mis en place par M. Desbiens, président de la Fondation Sunny D.Extrême, en collaboration avec Jean Bournival et Jacques Bisson. Déjà, en 2015, le Centre intégré  universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) se joignait officiellement au projet grâce à un partenariat avec la Fondation. L’établissement participera de nouveau au projet à l’été 2019, alors que des centaines de jeunes accompagneront les résidents dans 19 centres CHSLD de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Grâce à ses partenaires, l’Université du Québec à Trois-Rivières et la Fédération québécoise du loisir en institution, M. Desbiens, appuyé par l’équipe de la Fondation, prépare déjà la saison 2020, qui devrait amener le projet de la Gaspésie, dans le Bas-Saint-Laurent, jusqu’au Saguenay-Lac-Saint-Jean. «À cette étape, tous les appuis comptent. Nous souhaitons faire rayonner le projet pour la cause, mais aussi pour faciliter le recrutement de nos bénévoles. Ce sont des jeunes qui ont la main sur le coeur et qui croient au partage de connaissances et d’expériences, entre générations. Nous croyons aux nombreuses retombées autant pour les jeunes que pour les résidents. Nous sommes fiers de l’engagement des jeunes qui ont offert plus de 8100 heures de bénévolat lors de la saison d’été 2018», a ajouté M. Desbiens.

À propos de la Fondation Sunny D.Extrême

La Fondation Sunny D.Extrême a été créée en 2007 en mémoire de Sunny, le fils d’Alain Desbiens, décédé accidentellement à 14 ans. L’adolescent avait l’habitude de visiter les personnes âgées pour partager sa joie de vivre et rendre de menus services. Les projets de la Fondation Sunny D.Extrême prolongent l’influence positive de ce jeune et son engagement dans la communauté.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des