Saint-Albert se prépare à recevoir des milliers de cyclistes

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
Saint-Albert se prépare à recevoir des milliers de cyclistes
Trois personnes bien engagées dans le projet, le maire Alain St-Pierre, la directrice générale Suzanne Crête et le conseiller municipal et maire suppléant Dominique Poulin (Photo : lanouvelle.net)

Pour une toute première fois, la Municipalité de Saint-Albert accueillera, le 15 juin, plus de 5000 cyclistes, peut-être même 6000, pense-t-on.

Saint-Albert, en effet, fait partie de l’un des quatre arrêts prévus (tout comme Daveluyville) lors de «La Boucle» du Grand défi Pierre Lavoie, un périple de 138 km.

Les participants quitteront Drummondville, le point de départ et d’arrivée, et traverseront une dizaine de municipalités, dont Sainte-Clotilde-de-Horton et Saint-Samuel.
Saint-Albert, au 38e kilomètre du parcours, a noté la directrice générale Suzanne Crête, a été retenue comme point d’arrêt, de ravitaillement.

Et la Municipalité compte s’y préparer adéquatement pour faire bonne impression, d’autant qu’une somme de 10 000 $ est à l’enjeu.

Les cyclistes, en effet, voteront pour leur coup de cœur, pour la municipalité qui, à leur avis, leur aura réservé l’accueil le plus chaleureux.

«Si on met la main sur le montant d’argent, il sera remis dans le milieu», a précisé le maire Alain St-Pierre.

Justement, l’organisation du Grand défi Pierre Lavoie indique que cet argent doit financer des projets liés aux saines habitudes de vie.

Pour accueillir les participants comme il se doit, Saint-Albert mise sur l’engagement des citoyens de son territoire, et d’ailleurs. «On a besoin d’un minimum de 100 bénévoles pour diverses tâches», a confié le maire St-Pierre.

Les participeront de «La Boucle» s’arrêteront dans le stationnement du 25, rue des Loisirs. On s’attend à ce que les cyclistes y fassent une halte de quelques minutes entre 10 h et midi. L’arrêt n’est pas obligatoire, cependant. Certains pourraient passer outre et continuer leur route.

Sur place, animation et musique agrémenteront la venue des cyclistes. «Et on prépare une activité pour surprendre, pour étonner», a fait savoir Alain St-Pierre.

Les bénévoles se verront confier différentes fonctions. «On en a besoin pour le service de collation, pour guider les cyclistes. Il nous faudra compter sur des bras pour la manutention de bouteilles d’eau», a souligné Suzanne Crête.

Par ailleurs, les responsables souhaitent aussi une grande participation des citoyens pour applaudir, pour encourager joyeusement et bruyamment les participants.

«C’est un honneur de recevoir pareil événement, a repris le maire de Saint-Albert et préfet de la MRC d’Arthabaska, Alain St-Pierre. C’est une expérience à vivre de voir arriver des milliers de cyclistes. C’est une chose dont les gens se souviendront.»

C’est ce qui est important, selon lui, cette expérience, plus que l’argent en jeu qui constituerait la cerise sur le sundae. «L’important est que nous soyons fiers de ce qu’on a réalisé,  qu’on puisse dire mission accomplie et que les participants se souviennent de leur passage à Saint-Albert, une belle municipalité fière et vivante», a conclu le maire.

Les personnes intéressées à devenir bénévoles peuvent faire part de leur intérêt par courriel à directiongenerale@munstalbert.ca.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des