«Nourriture à partager» : une incroyable saison s’annonce

Par Andrée-Anne Fréchette
«Nourriture à partager» : une incroyable saison s’annonce
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Pour une cinquième année, les Incroyables comestibles se préparent à cultiver potagers et bacs où tous se serviront gratuitement. Citoyens, commerces, institutions et organismes peuvent s’inscrire au mouvement.

Alexandre Guilmette, instigateur des Incroyables comestibles Victoriaville, Guylaine Martin, équipe de coordination citoyenne, Marc Morin, conseiller municipal responsable du comité environnement et de développement durable (Photo www.lanouvelle.net)

L’affichette «Nourriture à partager», qui invite les passants à piger dans les surplus des potagers des particuliers, disposés dans des présentoirs devant les maisons, ou à cueillir les denrées à même les plants poussant dans des bacs identifiés, s’avère désormais bien présente à Victoriaville.

En 2018, on estime avoir atteint le cap des 100 espaces «à partager». Guylaine Martin, impliquée dans l’équipe des Incroyables comestibles, annonce que plusieurs nouvelles initiatives feront leur apparition cette année, dont des jardins aux églises Notre-Dame-de-L’Assomption et Sainte-Famille. Un parc municipal devrait accueillir un potager, de même que plusieurs centres de la petite enfance. Mais voilà qu’on aura besoin de savoir-faire précieux pour leur entretien estival.

Ce printemps, le groupe s’engagera dans une campagne de séduction auprès des ainés, qui possède des connaissances inestimables en jardinage. «Des conférences seront données pour informer ces gens, notamment au Salon des 50 ans et mieux, le 27 avril à 10 h», a mentionné Mme Martin.

Support et avantages

Grâce au soutien financier de la Ville de Victoriaville, une proposition de consultation gratuite, par téléphone ou sur place, permettra aux nouveaux «incroyables» d’obtenir des conseils pour leurs cultures.

Mais les privilèges des participants au mouvement ne s’arrêtent pas là. Les citoyens qui cultivent des espaces en libre-service ont droit à une certaine quantité de terre et de compost gratuitement, en se rendant à l’Écocentre. Des rabais ont été négociés pour eux dans des jardineries et quincailleries de la région. Il suffit de mettre la main sur la carte de membre, gratuite, délivrée au comptoir du service aux citoyens, à l’hôtel de ville. L’affichette «Nourriture à partager» s’y trouve aussi.

Lors de la fête d’ouverture du Jardin des Rendez-vous, le dimanche 9 juin, l’équipe des Incroyables mettra à la disposition des jardiniers une table pour distribuer leurs surplus de transplants et de semences. Le tout, sans réciprocité.

Marc Morin, conseiller municipal et responsable du comité environnement et de développement durable, a rappelé que la Ville de Victoriaville, en plus de participer activement aux Incroyables comestibles depuis plusieurs années, tient une consultation publique au vic.to/agricultureurbaine, dans le cadre d’une démarche participative pour la réalisation d’un plan d’agriculture urbaine.

Pour toute information supplémentaire, il suffit de consulter le www.icvicto.org, d’écrire à info@icvicto.org ou de téléphoner au 873 477-1013.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des