Une nuit à l’urgence avec la Troupe Marie-Pagé

Photo de Manon Toupin
Par Manon Toupin
Une nuit à l’urgence avec la Troupe Marie-Pagé
André Raymond invite les gens à venir assister à une des représentations de «T'es mieux de ne pas être malade à l'urgence». (Photo : gracieuseté)

Pour sa septième production, la Troupe Marie-Pagé présente «T’es mieux de ne pas être malade à l’urgence».

L’initiateur de la troupe et metteur en scène André Raymond explique qu’il s’agit d’un collectif d’auteurs créé au théâtre La Bordée de Québec qui a gentiment accepté de libérer les droits d’auteurs pour la troupe victoriavilloise. Il faut dire que tous les profits réalisés avec les six représentations de la pièce sont remis à la Maison Marie-Pagé de Victoriaville, spécialisée dans les soins de fin de vie. D’ailleurs, ce sont 37 000 $ qui ont été offerts à la maison depuis les débuts de la troupe.

Encore cette année, les organisateurs tenteront d’attirer le plus de spectateurs possible afin de battre le record de l’an dernier et de remettre plus de 11 000 $. Un objectif tout à fait atteignable si on considère que la troupe propose du théâtre de grande qualité.

Le metteur en scène, qui est accompagné dans sa tâche par Gaston Gagnon, a expliqué que la pièce, une comédie, proposait huit scènes différentes, jouées par une dizaine de comédiens incarnant une vingtaine de personnages. «Une pièce qui permet de dédramatiser l’urgence puisqu’il vaut mieux rire des choses désagréables», annonce André Raymond. D’ailleurs, tout le monde trouvera quelque chose qui lui est déjà arrivé à l’urgence.

«C’est un gros défi pour la troupe. Il faut que tout soit réglé au quart de tour. Mais nous avons des comédiens aguerris. Lors des répétitions, il y a des fous rires et aussi de beaux dérapages. Certains que l’on garde et d’autres non», fait-il encore savoir.

Du très bon théâtre, promet André Raymond. Il faut dire que la troupe met, chaque année, la barre de plus en plus haute, tout en essayant d’offrir des pièces différentes. Il invite d’ailleurs les organismes et les associations de la région à acheter des billets et à venir assister à la pièce, en groupe.

Les représentations auront lieu les 24 et 25 mai, 1er, 7 et 8 juin à 19 h 30 ainsi que le 2 juin à 14 h au Collège Clarétain de Victoriaville.

Les billets, au coût de 15 $ sont en vente chez Gérald Musique, au Collège Clarétain, à la Maison Marie-Pagé et au 819 357-1826.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des