Des Tigres amochés, mais en contrôle

Par Matthew Vachon
Des Tigres amochés, mais en contrôle
(Photo : Denis Morin)

Au terme des deux premiers matchs de leur série face aux Foreurs de Val-d’Or, les Tigres de Victoriaville se sont installés dans le siège du conducteur avec deux gains obtenus au compte de 4 à 2. Ils ont cependant subi deux durs coups alors que Mathieu Sévigny (haut du corps) et Mikhail Abramov (haut du corps) sont tombés au combat.

Si la situation semble hautement compromise dans le cas de Sévigny, il y a lieu d’être optimiste pour ce qui est d’Abramov, lui qui a fait le voyage avec les Tigres en direction de Val-d’Or. Ces deux blessures mettent toutefois en lumière le style très robuste pratiqué par les Foreurs depuis le début de cette série, chose qui a déplu à l’entraîneur-chef victoriavillois Louis Robitaille. «Dès le départ (du deuxième match), nous le savions. Nous avons vu Peyton Hoyt aller dès la première présence. Ils se sont attaqués à nos meilleurs joueurs. Ils ont frappé Egor Serdyuk dès le début avec des coups salauds. Ils ont ensuite blessé Mikhail Abramov. Ils ont possiblement eu ce qu’ils voulaient. Je déplore ça. Il faut protéger nos meilleurs joueurs.»

Avec l’absence de Sévigny et l’incertitude qui règne autour d’Abramov, la profondeur des Félins risque d’être mise à l’épreuve au cours des prochaines parties disputées du côté de Val-d’Or. «Nous contrôlons ce que nous pouvons. Nous faisons confiance aux arbitres. Dans notre cas, nous jouons en unité de cinq. C’est ce qui fait notre force et nous allons continuer de faire les choses de la même manière», a fait valoir le capitaine Simon Lafrance.

Au terme des deux premières rencontres, Abramov pointait au premier rang des pointeurs de l’équipe avec quatre passes. Il était suivi par Egor Serdyuk (trois buts) et Dominic Cormier (un but et deux passes).

Trois matchs à Val-d’Or

Puisqu’il y a plus de 600 km entre les deux villes, la série se transposera à Val-d’Or pour les trois prochains duels. Ce sera donc un rude test pour la formation des Bois-Francs étant donné le caractère hostile du Centre Air Creebec pour les équipes visiteuses. Robitaille, fidèle à son habitude, n’a cependant pas voulu se projeter trop loin lorsque questionné à propos de la semaine qui s’annonce. «Nous allons prendre ça un match à la fois. Nous avons fait ce que nous devions à la maison en gagnant les deux premiers matchs. Nous allons nous attarder à la troisième rencontre de la série avant de penser au quatrième duel.»

L’action reprendra mardi soir (26 mars) à compter de 19 h du côté de Val-d’Or. Le match suivant sera disputé mercredi à la même heure. Si nécessaire, la cinquième rencontre sera disputée vendredi soir à compter de 19 h.

 

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Patrick Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Patrick
Invité
Patrick

Et bien voila ou on est rendu dans le sport de nos jours quand tu arrive pas à rivaliser tu tente de blesser l’adversaire on a qua se rappeler le CH contre les rangers avec Kreider. Ce genre de pratique se voit aussi dans le junior malheureusement et les arbitres laissent passer ?!? une vraie honte. Coup a la tête , face première dans la bande.. » ahhhh? j’ai rien vu…. continuer à jouer ». Victo est nettement plus fort que Val d’Or , mais maintenant qu’ils ont commencés à blesser nos joueurs.. ça risque d’être difficile pour les 3… Read more »