La ministre Bibeau de passage chez Citadelle et Fruit d’Or

La ministre Bibeau de passage chez Citadelle et Fruit d’Or
La ministre Marie-Claude Bibeau était de passage à Plessisville, vendredi, pour rencontrer les dirigeants des entreprises Citadelle et Fruit d'Or et pour une visite de leur usine. (Photo : www.lanouvelle.net)

Ça sent les élections alors que la nouvelle ministre de l’Agriculture du Canada, Marie-Claude Bibeau, était de passage, vendredi après-midi, pour une visite des entreprises Citadelle et Fruit d’Or à Plessisville, deux fleurons de l’industrie agricole de chez nous.

La députée de Compton-Stanstead, qui est devenue la première femme dans l’histoire du pays à occuper ce poste le 1er mars dernier à la suite d’un léger remaniement ministériel du cabinet Trudeau, est d’ailleurs en mode tournée depuis sa nomination pour rencontrer les gens, créer des relations et comprendre les enjeux touchant les différentes industries agricoles et agroalimentaires et voir de quelle façon son Ministère peut apporter sa collaboration.

Citadelle souhaitant notamment augmenter ses exportations, entre autres sur le marché chinois, la ministre a laissé savoir que toute la question d’ouverture et de diversification des marchés faisait vraiment partie des priorités de son gouvernement. «Nous avons même un objectif d’augmenter nos exportations jusqu’à 75 milliards $ d’ici 2025 grâce aux accords de libre-échange», a-t-elle indiqué.

Chez Fruit d’Or, le développement des compétences est une réalité qui préoccupe l’entreprise qui possède des installations à la fine pointe de la technologie. «Nous avons justement annoncé dans notre budget des mesures pour aider les travailleurs à maintenir leurs compétences à jour en fonction de la modernisation des industries. C’est une façon en même temps d’aider les entreprises qui ont des difficultés au niveau de la main-d’œuvre», a souligné la ministre.

Citadelle, coopérative de producteurs de sirop d’érable, se spécialise dans la production, la transformation et la commercialisation du sirop d’érable, du miel et de la canneberge. Elle compte plus de 300 employés et possède son siège social à Plessisville. L’entreprise vend dans plus d’une quarantaine de pays sur tous les continents. Son chiffre d’affaires dépasse les 150 millions $.

Fondée en 2000, Fruit d’Or transforme et valorise les petits fruits québécois tels que la canneberge et le bleuet sauvage. L’entreprise est le leader mondial dans la transformation de la canneberge biologique. L’entreprise basée à Villeroy, reconnue pour sa canneberge séchée entière et pour ses petits fruits séchés infusés au jus de pomme, s’approvisionne auprès de producteurs québécois. Son chiffre d’affaires est de plus de 100 millions $ et elle compte plus de 300 employés répartis dans ses cinq usines de Plessisville, Dolbeau-Mistassini, Québec et Villeroy. Elle exporte ses produits dans plus d’une cinquantaine de pays.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des