Gala Nova : les finalistes sont connus

Communiqué
Gala Nova : les finalistes sont connus
Les finalistes du «Nova de l’année» (Photo : PixM, Nicolas Simoneau )

Pas moins de 23 candidats et candidates dans 6 catégories se taillent une place de choix dans l’aventure du Gala Nova 2019. Par ailleurs, ce sera la deuxième édition du Gala Nova qu’organise la Jeune Chambre de Victoriaville, le 29 mai, au Cabaret Guy-Aubert du Carré 150.

La Jeune Chambre a récemment procédé, à la Place 4213, au dévoilement des finalistes présenté par La Nouvelle Union et animé par Frédéric Jean de FDS Événements. Les jeunes entrepreneurs ont bien répondu à l’invitation de l’organisme pour ce concours entrepreneurial. «Nous sommes très heureux de la réponse à la suite du dépôt des candidatures, qui ont été nombreuses et au-delà de nos espérances», a indiqué Christophe Paquet, responsable du comité organisateur. Ce sont, a-t-il dit, «quatre juges d’exception», demeurant anonymes, qui ont procédé à l’analyse exhaustive des candidatures.

Anne-Marie Bédard, présidente de la Jeune Chambre de Victoriaville (Photo gracieuseté)

Les finalistes

La catégorie «Nova de l’année» fait découvrir neuf projets novateurs et dynamiques proposés par autant d’entreprises et de professionnels qui, d’ailleurs, ont tenu kiosque, avant le dévoilement, pour échanger avec les gens. D’ailleurs, tous les finalistes de la catégorie «Nova de l’année» ont été accompagnés par Le_SAE Centre-du-Québec, ce qui a donné de magnifiques kiosques tous aussi attrayants les uns que les autres.

Il s’agit des entreprises Bel et Zen, Cactus Resto-Bar, Centre Optique des Bois-Francs, Clinique EVO, Frank and Tea, Graphitek, Kdanse, Om Studio et PixM.

Les personnes présentes au dévoilement ont été invitées à voter pour attribuer un prix «Coup de cœur» dévoilé le soir du Gala Nova. Le projet gagnant remportera 1000 $ en crédit pour une publicité dans La Nouvelle Union.

«Nous sommes heureux d’être partenaires avec la Jeune Chambre de Victoriaville. Un partenariat naturel pour nous, puisque nous partageons la même mission de rassembler et de soutenir les entreprises d’ici. Bonne chance aux finalistes, félicitations pour les beaux projets et félicitations à l’organisation de cet événement», a souligné Mélissa Houle, directrice générale de La Nouvelle Union.

Le projet, par ailleurs, qui se sera démarqué, obtiendra «Le Nova de l’année» et touchera le grand prix de 10 000 $ remis par Laquerre Ford. Jérôme Boissonneault d’Hamel et Hamel ainsi que Pascal Croteau de Maintenance Trans Québec convoitent l’honneur dans la catégorie «Intrapreneur» mettant en valeur un employé s’étant démarqué au cours de la dernière année.

Un kiosque exposant (PhotoPixM, Nicolas Simoneau)

Le lauréat recevra 500 $ en cartes-cadeaux du Quartier Notre-Dame et 750 $ en crédit voyage de Voyage Vasco. Trois finalistes se retrouvent en lice dans la catégorie «Marketing» visant à reconnaître un coup réussi ou une stratégie marketing au cours de la dernière année. Il s’agit d’Anne-Marie Vigneault céramiste, de Kdanse et de Poudrier. À l’enjeu, 2000 $ en bourses et 2000 $ en services professionnels offerts par Gestimark, agence créative et Natercia photographe.

Pour leur part, B Transition, La Grange – épicerie en vrac et La petite école Vision souhaitent l’honneur dans la catégorie «Développement durable» pour reconnaître les efforts déployés dans ce domaine. La SADC Arthabaska-Érable et la Corporation de développement économique de Victoriaville (CDEVR) et sa région remettront au gagnant une bourse en argent de 2000 $, en plus de l’implantation ou la bonification de la démarche D2 d’une valeur de 2000 $.

Le Gala Nova mettra aussi en lumière, dans la catégorie «Démarrage», une entreprise qui en est à ses débuts, soit entre 6 et 36 mois d’existence. On saura, lors du gala, qui de CinéXpert, Colorantic, Clinique EVO ou Miellerie King mettra la main sur la somme de 4000 $ offerte par les villes de Victoriaville, Warwick et Plessisville.

Enfin, il y a la «Relève», catégorie s’adressant à des gens en processus de passation des pouvoirs d’une direction à une autre. C’est le cas pour Institut Marie-Ève et Location d’Outils Victo. Les partenaires Direxio et Pellerin, Potvin, Gagnon s’unissent pour remettre au lauréat une bourse en argent de 2000 $ ainsi qu’une somme équivalente en services professionnels.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des