Les amis de Thierry Theodore se mobilisent

Par Andrée-Anne Fréchette
Les amis de Thierry Theodore se mobilisent
Thierry Theodore (Photo : tirée de Facebook)

Parti au Rwanda pour assister à la naissance de sa fille, Thierry Theodore, barbier et propriétaire du BarberShop de Victoriaville, l’a accueillie le 9 mars. Malheureusement, son épouse n’a pas survécu à l’accouchement.

Carolane Plante, qui connait l’homme d’affaires de Victoriaville, explique qu’il fait partie du paysage de la ville depuis 2014. Natif de la République démocratique du Congo, c’est le Rwanda qu’il a quitté à ce moment-là.

Coiffeur, il pratique son métier dès son arrivée au Québec. Depuis environ un an, il exploite son propre commerce au centre-ville de Victoriaville. Ainsi, il a su tisser de nombreux liens d’amitié au sein de sa communauté d’accueil, note Mme Plante.

Marié depuis l’été 2018, il s’est rendu récemment auprès de sa conjointe, qui vivait au Rwanda, pour la mise au monde de leur premier enfant. Selon Carolane Plante, la grossesse s’était bien déroulée. L’accouchement fut tout autre et la femme y aurait laissé sa vie.

À présent, Thierry Theodore doit faire face seul à plusieurs obligations. Une autre amie, Sophie Leblanc, a lancé une campagne de sociofinancement, sur gofundme, intitulée Aidons thierry. L’objectif de 10 000 $ permettra au barbier d’assumer les frais d’enterrement de sa femme et de réaliser toutes les étapes administratives afin de regagner le Québec avec sa fille. «Il aura aussi besoin de soutien à son retour, car il est travailleur autonome et devra rester auprès de son enfant», rajoute Mme Plante.

Ses proches invitent donc la population à faire preuve de générosité et à partager l’information au sujet de cette campagne (www.gofundme.com/aidons-thierry) afin de faciliter l’existence de Thierry Theodore.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des