Un incendie jette six personnes à la rue

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
Un incendie jette six personnes à la rue
Le feu a tout détruit. (Photo : www.lanouvelle.net)

Un couple et ses quatre enfants se retrouvent sans logis à la suite d’un violent incendie qui a ravagé, tôt mardi, leur résidence de la route 122 à Saint-Albert. Les flammes ont aussi détruit deux véhicules.

Des pertes de plus de 200 000 $. (Photo www.lanouvelle.net)

Les pompiers du Service de protection contre les incendies de Warwick ont été alertés vers 5 h 55. «La dame a été réveillée par le crépitement. Elle a alerté ses proches et ils ont évacué rapidement», a indiqué le directeur Mathieu Grenier.

Et il était temps d’ailleurs, a-t-il dit, puisque la propagation des flammes a été fulgurante. «Les flammes ont pris naissance dans le secteur des abris d’auto. Elles se sont ensuite vite propagées au toit, puis à l’intérieur», a expliqué le directeur Grenier.

Les occupants, sitôt sortis de leur maison, ont pu trouver refuge dans le seul véhicule qui n’était pas la proie des flammes et s’éloigner de l’incendie.

À l’arrivée des pompiers, l’embrasement était généralisé à la toiture et les flammes faisaient aussi  déjà rage à l’intérieur.

Dix-huit pompiers de Warwick ont répondu à une alarme générale. Ils ont pu compter, pour la relève, sur quatre sapeurs de Victoriaville. En entraide également, pour le transport d’eau, on a fait appel à des camions-citernes des services d’incendie de Victoriaville, de la Régie de la Bulstrode (Sainte-Eulalie) et de Sainte-Clotilde-de-Horton-Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

Pour faciliter leur travail d’extinction, les pompiers ont eu recours à une pelle mécanique.

Par ailleurs, une dizaine de bénévoles du SIUCQ MRC d’Arthabaska ont été mobilisés. Le chef Grenier a grandement apprécié leur présence. «En plus de la réhabilitation des pompiers, ils ont hébergé les sinistres dans leur autobus. Ils les ont ensuite conduits à l’hôtel où des bénévoles de la Croix-Rouge les ont pris en charge», a confié l’officier.

Le directeur Mathieu Grenier (Photo www.lanouvelle.net)

Le SIUCQ a aussi assuré le périmètre de sécurité. En fait, la route 122 a été fermée dans le secteur durant l’intervention, nécessitant un détour par le village de Saint-Albert.

Les pertes, incluant le bâtiment, son contenu et les véhicules, s’élèvent à plus de 200 000 $.

Quant à la cause exacte du sinistre, bien qu’accidentelle de toute évidence, elle sera bien difficile à établir, croit le directeur Grenier, en raison de la destruction complète.

L’intervention des pompiers a pris fin vers 10 h 30, quatre heures trente environ après l’appel d’urgence.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des