Les Tigres tout juste à court contre les Saguenéens

Photo de Matthew Vachon
Par Matthew Vachon
Les Tigres tout juste à court contre les Saguenéens
(Photo : Denis Morin)

Disputant une partie de qualité face aux Saguenéens de Chicoutimi, les Tigres de Victoriaville auraient mérité un meilleur sort samedi soir. Ils ont toutefois dû baisser pavillon sur le compte de 4 à 3 en prolongation.

«Nous méritions un meilleur sort. Nous voulions sortir avec force et changer la recette des derniers matchs. C’est ce que nous avons fait. J’ai adoré notre effort. Après la partie contre le Titan d’Acadie-Bathurst (dimanche), je n’étais pas très heureux. Nous aimions le résultat final, mais nous savions que nous pouvions mieux faire. Contre Moncton, nous nous sommes fait taper sur les doigts. J’ai donc aimé la façon dont nous avons rebondi. Le résultat est négatif, mais je suis fier de la façon dont nous avons joué», a raconté l’entraîneur-chef des Tigres Louis Robitaille.

Après deux minutes seulement, les Saguenéens se sont placés aux commandes grâce à un but de Vladislav Kotkov. Ce sont toutefois les Félins qui ont été les plus menaçants au cours de ce premier engagement, testant à 11 reprises le gardien Alexis Shank. À force d’attaquer le filet adverse, les Tigres ont fini par percer la muraille de Shank.

Édouard Ouellet a alors servi une savante passe à Samy Paré afin de lui permettre de marquer. Ce but a semblé donner des ailes aux Victoriavillois par la suite. Profitant d’un avantage numérique, Egor Serdyuk a décoché un lancer précis qui a donné les devants aux Victoriavillois. Évoluant à leur tour avec l’avantage d’un homme, les Saguenéens ont créé à nouveau l’égalité dans cette rencontre. C’est Kotkov, avec son second but de la soirée, qui a fait bouger les cordages. Chicoutimi a par la suite repris les commandes lorsque Jérémy Groleau a marqué à la suite d’une mise en jeu remportée. Les Victoriavillois ont toutefois redonné la réplique lors d’une autre attaque massive lorsque Mikhail Abramov a battu Shank avec un autre lancer du poignet empreint d’une précision chirurgicale.

Après une troisième période sans but, la prolongation a été nécessaire pour départager les deux formations. Artemi Knyazev est finalement venu trancher le débat avec un tir splendide dans le haut du filet de Côté-Cazenave.

Pour expliquer ce revers, Robitaille a notamment fait allusion à quelques malchances survenues au cours de la rencontre. «C’est un jeu où la différence se fait sur quelques pouces seulement. De l’autre côté, ils ont profité de leur chance. Je regarde, par exemple, Egor Serdyuk lorsqu’il a déculotté tout le monde en première période, mais il a manqué le filet. Nous avons eu nos chances de l’emporter, mais nous n’avons pas pu en profiter.»

Notes en rafale

– Le gardien Alexis Shank a repoussé 28 des 31 rondelles dirigées vers lui. Son vis-à-vis Tristan Côté-Cazenave a effectué 19 arrêts sur 22 lancers.

– Blessé, Médérick Racicot manquait à l’appel du côté des Tigres. Il s’agit d’une blessure considérée comme mineur dans son cas. N’ayant pas eu le temps de procéder à un rappel, Victoriaville a ainsi évolué à cinq défenseurs lors de cette partie.

– Les trois étoiles de la rencontre étaient natives de la Russie, soit Artemi Knyazev, avec le but gagnant et une passe, Vladislav Kotkov (deux buts) et Mikhail Abramov (un but et une passe).

Les Tigres prendront maintenant la route des Maritimes mercredi soir pour un voyage de trois matchs. Le tout s’amorcera du côté de Moncton avec un affrontement contre les Wildcats le vendredi 1er mars.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des