Un feu de cheminée qui se propage

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
Un feu de cheminée qui se propage
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Les pompiers de Warwick ont dû intervenir en fin de journée, mardi, devant même répondre à deux alarmes, en raison d’un feu de cheminée qui s’était propagée à la structure d’une résidence de la rue Saint-Louis, non loin de la Salle du Canton.

La brigade incendie a été alertée vers 16 h 55. «C’est un passant sur la rue Saint-Louis qui a donné l’alerte en raison d’une importante fumée noire qui obstruait même la vue sur la rue», a indiqué Mathieu Grenier, directeur du Service de protection  contre les incendies.

Le directeur Mathieu Grenier

À l’arrivée des sapeurs, la situation, de l’extérieur, semblait s’être calmée. «En entrant dans la résidence, cependant, on a constaté la présence de fumée. Le résident, installé devant son téléviseur, avait bien remarqué un peu de fumée, mais il n’en avait pas fait de cas puisqu’il avait allumé son foyer», a relaté le directeur Grenier.

Les pompiers ont entrepris les manœuvres requises pour procéder à l’extinction du poêle et de la cheminée.

Puis, les vérifications plus poussées les ont menés à une découverte inquiétante. En ouvrant la porte d’une garde-robe, les sapeurs ont constaté que la fumée se faufilait entre les briques de la cheminée. «Le feu s’était propagé à un mur de la cuisine», a précisé le chef pompier qui a sonné une deuxième alarme.

Seize pompiers, au total, ont été déployés sur les lieux. «Heureusement, l’incendie a été rapidement circonscrit. Et nous n’avons utilisé que très peu d’eau», a fait savoir l’officier.

Tout de même, l’incendie a causé des dommages évalués à 15 000 $. Vers 19 h 15, le travail étant terminé, la brigade incendie a pu quitter les lieux.

Les pompiers, qui connaissent un début d’année mouvementé, en était à leur 30e appel.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des