Le Pérou plutôt qu’Haïti pour leur stage humanitaire

Photo de Carol Isabel
Par Carol Isabel
Le Pérou plutôt qu’Haïti pour leur stage humanitaire
Haïti n'accueillera pas de jeunes du groupe Jeunesse sans frontières de la polyvalente La Samare cette année en raison de l'incertitude que vit le pays. (Photo : gracieuseté)

Le groupe d’élèves de la polyvalente La Samare de Plessisville qui devait s’envoler la semaine prochaine à destination d’Haïti pour son stage humanitaire ne partira pas comme prévu en raison des manifestations qui sévissent dans le pays.

Le responsable du groupe, Mario Fortin, a voulu rassurer les parents en laissant savoir que la décision a été prise dès l’émission d’un avis du ministère canadien des Affaires étrangères indiquant d’éviter tout voyage non essentiel vers ce pays.

«Nous ne tenons jamais à placer nos élèves dans un contexte dangereux d’autant plus que nous passons habituellement quelques jours à Port-au-Prince et qu’il n’y a qu’une seule route ensuite pour nous rendre au village des Abricots qui est situé à 400 kilomètres ou neuf heures de route à l’est de la capitale.»

«Nous avions déjà annulé nos billets une première fois en décembre dernier après en avoir discuté avec notre contact sur place, Agathe Pellerin, qui s’implique dans nos projets de bénévolat supportés par la Marche du Pain. Nous les avions cependant repris en janvier après que la situation se soit calmée», explique M. Fortin qui a précisé qu’il n’était cependant plus question d’y aller après l’avis défavorable émis par le Ministère.

Le Pérou au lieu d’Haïti

Au lieu d’Haïti, les 12 élèves de la cinquième année du secondaire se rendront plutôt au Pérou du 19 au 28 mars prochain pour vivre dans la communauté de San José, dans le département de La Libertad, dans le nord du pays.

Ils seront hébergés chez le missionnaire québécois, Étienne Germain, qui a fondé le centre récréatif Odette-Doyon en hommage à cette fondatrice de la Marche du Pain de Plessisville.

M. Germain accueillera incidemment une première cohorte de 11 élèves du secondaire 5 de la polyvalente La Samare du 28 février au 12 mars, un voyage qui était déjà prévu pour cet autre groupe de Jeunesse sans frontières.

Au total, ce sont une soixantaine d’élèves de la polyvalente La Samare et membres de Jeunesse sans frontières qui participeront cette année à des voyages humanitaires. Deux autres groupes de 15 et 18 élèves du secondaire 4 se rendront au Guatemala au cours de l’été.

À noter que Jeunesse sans frontières organise un souper spaghetti ce jeudi (21 février) à compter de 17 h à la cafétéria de la polyvalente La Samare afin justement d’amasser des fonds pour ses voyages humanitaires.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des