Des restaurateurs d’ici brassent des affaires ailleurs

Par Claude Hébert
Des restaurateurs d’ici brassent des affaires ailleurs
Les deux bannières disposeront d’un comptoir de service et d’un espace cuisine distincts, tout en se partageant les aires communes. (Photo : L’Avenir & Des Rivières – Claude Hébert)

Les citoyens d’Ange-Gardien auront bientôt accès à deux nouveaux établissements de restauration rapide. Il s’agit d’un Harvey’s et d’un St-Hubert Express.

Les deux restaurants se partageront un local de 3600 pi2 dans un édifice commercial actuellement en construction le long de la route 235. L’immeuble est situé en face du Marché du Village, sur un ancien terrain de Gaétan Martel contigu aux bureaux de Financement agricole Canada et au mini-complexe commercial abritant les bannières A&W, Thaï Express et Pizza Pâtes.

«On ne peut que se réjouir de voir des promoteurs choisir Ange-Gardien pour la réalisation de leurs projets commerciaux. L’arrivée de ces deux nouvelles bannières offrira encore plus de choix à nos résidants et aux touristes de passage dans la région», indique le maire, Yvan Pinsonneault.

Ce dernier rappelle que la municipalité d’Ange-Gardien constitue un pôle de restauration rapide très attractif avec huit bannières distinctes sur un tronçon d’un demi-kilomètre. Ce nombre grimpera à dix dès l’été prochain.

Caractéristiques du projet

L’implantation du nouveau restaurant Harvey’s / St-Hubert Express s’échelonnera sur quelques mois et nécessitera des investissements de 2 M $. La réalisation des travaux a été confiée à Constructions Solam inc, une entreprise de Québec.

«On prévoit une ouverture dès le printemps prochain», souligne Philippe Marcotte, codétenteur de la nouvelle franchise d’Ange-Gardien, avec Alexandre Marcotte et Jessica Thibeault.

Les trois partenaires d’affaires victoriavillois possèdent déjà un restaurant «combo» (Harvey’s / St-Hubert) à Cowansville et une rôtisserie Saint-Hubert à Victoriaville.

Le restaurant d’Ange-Gardien reprendra la même formule que l’établissement de Cowansville. Les deux bannières disposeront d’un comptoir de service et d’un espace cuisine distincts, mais utiliseront les mêmes aires communes (entrée, bloc sanitaire, salle à manger de 100 places).

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des