Thé dansant : au-delà des attentes

Photo de Manon Toupin
Par Manon Toupin
Thé dansant : au-delà des attentes
Les spectateurs ont pu faire quelques pas de danse au son de l'orchestre à cordes la Sinfonietta. (Photo : www.lanouvelle.net)

Plus de 200 personnes ont répondu à l’invitation de l’orchestre à cordes la Sinfonietta et ont assisté au premier thé dansant proposé par le groupe. Un succès au-delà des attentes.

Quelques mois seulement après avoir présenté un spectacle pour l’Halloween, la quinzaine de musiciens de la Sinfonietta, dirigés par Marie Lainesse, se sont lancés dans ce projet qui a permis de mettre de l’avant, le temps d’un après-midi, cette tradition européenne du thé dansant.

Le programme était constitué de plusieurs valses, de polkas et ländler et le tout était présenté à  la Place 4213 de Victoriaville. L’endroit, même s’il n’offre pas une acoustique aussi impressionnante que celle de l’église St-Christophe-d’Arthabaska où le Carré 150, offrait aux spectateurs un plancher de danse que plusieurs ont utilisé à la deuxième partie.

En effet, la première moitié de l’après-midi, les gens étaient invités à écouter l’orchestre qui a proposé 11 pièces, dont un arrangement apprécié tiré du film «La mélodie du bonheur», qui en a fait fredonner plusieurs. Ils ont pu entendre, le temps d’une pièce, le contrebassiste se transformer en forgeron et jouer de l’enclume. Aussi, ils ont vu des danseurs faire des démonstrations sous la direction du maître de danse, Martin Cantin et entendu Josef Soltèsz interpréter «Par-delà l’océantume», accompagné des musiciens bien entendu.

Après une pause où les gens ont pu déguster pâtisseries et boire du thé ou du café, ils ont été invités à entrer dans la danse et à valser aussi au son de la musique des cordes. Valse des patineurs, de la chauve-souris, le toujours apprécié Danube bleu étaient notamment au programme de cette deuxième partie.

Une façon originale et bien appréciée de passer un dimanche après-midi frisquet, dans la plus pure tradition viennoise, avec l’hôtesse de l’événement, vêtue pour l’occasion, Danielle Charpentier.

Prochain rendez-vous avec la Sinfonietta: le 30 juin à 13 h à la Place Sainte-Victoire de Victoriaville et par la suite, un concert de Noël aura lieu le dimanche 8 décembre à l’église Sainte-Christophe-d’Arthabaska.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des