Parlons de sexualité avec nos ados

Par Andrée-Anne Fréchette
Parlons de sexualité avec nos ados
Les six capsules web du projet «Ensemble parlons de sexualité» seront diffusées à partir du 14 février. (Photo : lanouvelle.net)

Que l’on soit à l’aise ou non de le faire, il existe de nombreuses façons d’aborder le sujet de la sexualité avec ses adolescents. Mais il y en a certes de meilleures que d’autres. Afin d’outiller les parents, le Bureau de lutte aux infections transmises sexuellement et par le sang (BLITSS) proposera une deuxième mouture de son projet «Ensemble parlons sexualité». 

L’initiative, dont l’objectif s’avère d’encourager la discussion au sujet de la sexualité entre les parents et leurs enfants, prendra la forme de six capsules web, d’une durée de trois à quatre minutes, dont la première sera diffusée sur la page Facebook de BLITSS le 14 février. Tous les jeudis des cinq semaines suivantes, une nouvelle vidéo tentera de répondre aux interrogations des jeunes comme celles de leurs parents.

Gabriel Rolland-Huard, agent de communication chez BLITSS, explique que ces capsules s’adressent aux parents, mais peuvent être visionnées en famille et même engendrer des échanges bénéfiques entre les générations. L’an dernier, les clips se destinaient aux parents de jeunes de 11 à 13 ans. Cette année, on vise plutôt les 14-16 ans. Pour ce faire, l’organisme a requis les services de la sexologue Gabrielle Lavoie afin d’en élaborer le contenu. M. Rolland-Huard en assume pour sa part l’animation.

À nouveau, les capsules sont composées de trois segments : l’information au sujet du thème abordé, un vox pop réalisé auprès des jeunes et une intervention de parents. Ultimement, on dirige les auditeurs curieux d’en apprendre davantage à propos des notions discutées vers un éditorial publié sur le site web de l’organisme de prévention.

Le projet, financé par le Comité ITSS Arthabaska-Érable, présente aussi aux adultes les ressources offertes près de chez eux s’ils ne sentent pas à l’aise d’entamer eux-mêmes le dialogue avec leurs enfants. Enfin, un concours clôturera l’événement, pour ceux qui auront partagé les capsules sur Facebook.

Je passe le test

À l’occasion de la semaine de la santé affective et sexuelle, qui se déroule du 11 au 18 février, la Direction de la santé publique tiendra son activité de dépistage, «Je passe le test», dans les cégeps de la région. BLITSS aura son propre stand lors de ces journées afin d’informer les étudiants au sujet des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) et d’inciter les jeunes à se soumettre aux tests de dépistage auprès des infirmières sur place. «Au-delà des tests et kiosques, nos intervenants répondent aux questions en ligne, par téléphone et dans nos points de service», rappelle M. Rolland-Huard. L’activité de prévention se tiendra les 11 et 14 février au Cégep de Victoriaville.

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Gabriel Rolland-Huard Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Gabriel Rolland-Huard
Invité

Le BLITSS remercie Andrée-Anne Fréchette pour la rédaction de cet article et tenait également à remercier Mylène St-Pierre. Intervenante en prévention au BLITSS, c’est elle qui fut responsable de l’élaboration du contenu et des thèmes traités.