Incendie à Warwick : cause encore inconnue

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
Incendie à Warwick : cause encore inconnue
Le feu a éclaté vers 14 h 15. (Photo : François Côté)

Un travail reste encore à faire avec les assureurs pour tenter d’y faire la lumière, mais le directeur du Service de protection contre les incendies, Mathieu Grenier, fonde bien peu d’espoir de pouvoir établir avec certitude la cause exacte de l’incendie qui a ravagé, mardi, un duplex de la rue Gingras.

(Photo www.lanouvelle.net)

«On sait que le feu a pris naissance à l’arrière à l’endroit où se trouvaient deux bacs, un bac à compost et un autre pour les déchets. Mais on ne sait pas ce qui a mis le feu dans un bac. Il est possible qu’on ne le sache jamais», a confié le directeur Grenier.

Les bacs ont tout brûlé et tout est gelé actuellement, ce qui empêche d’entreprendre des recherches.

Le directeur Mathieu Grenier

L’incendie, qui a éclaté vers 14 h 15, a mobilisé près d’une trentaine de pompiers de Warwick et de Kingsey Falls.

Les pertes, incluant le bâtiment et son contenu, s’élèvent à environ 250 000 $.

Un jeune couple, qui habitait le rez-de-chaussée, avait acquis l’immeuble en octobre dernier. Une locataire résidait à l’étage.

 

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des