Des postes accessibles pour tous les infirmiers et infirmières de la région

Communiqué
Des postes accessibles pour tous les infirmiers et infirmières de la région
(Photo : Archives)

Les représentants du FIQ – Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec (FIQ-SPSMCQ) et du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) ont annoncé, lors de la signature de la nouvelle convention collective locale, deux mesures visant la bonification de l’offre de postes pour les infirmières, les infirmiers et les candidates à l’exercice de la profession infirmière (CEPI).

L’une de celles-ci consiste à proposer, en fonction des besoins de l’organisation, un poste à toutes les nouvelles recrues, et ce, en considérant le nombre de jours durant lesquels elles souhaitent travailler. Cette mesure sans précédent permettra à l’établissement d’être plus attractif auprès de cette main-d’œuvre qui est en grande demande et contribuera assurément à positionner l’organisation en tant qu’employeur de choix.

Les personnes intéressées à y travailler sont donc invitées à postuler dès maintenant au www.travaillerensante.com.

Évidemment, en plus de travailler à l’attraction de nouvelles ressources, il est souhaité de favoriser la rétention du personnel actuellement à l’emploi. Ainsi, l’ensemble du personnel infirmier actuel se verra offrir, soit un poste ou la possibilité de rehausser le poste qu’il détienne dans le respect du nombre de jours souhaités.

«En détenant un poste permanent, nos infirmières et infirmiers pourront compter sur une garantie de salaire chaque semaine, en plus de connaître à l’avance leur horaire. Il s’agit de bénéfices majeurs qui, nous en sommes persuadés, viendront améliorer la stabilité de nos équipes et, de ce fait, diminuer le recours au temps supplémentaire», affirme Louis Brunelle, directeur des ressources humaines, communications et affaires juridiques.

Pour l’instant, ces nouvelles mesures seront uniquement appliquées aux  infirmières et aux infirmiers. Toutefois, il est souhaité que ces mesures puissent être rapidement proposées à d’autres titres d’emplois, notamment aux infirmières auxiliaires et aux inhalothérapeutes.

Nouvelle convention collective locale

L’application de telles mesures a notamment été rendue possible grâce à la nouvelle convention collective locale sur laquelle se sont entendus le FIQ-SPSMCQ et le CIUSSS MCQ. Celle-ci émane d’un processus de négociation qui s’est achevé le 30 septembre dernier et qui s’est avéré très satisfaisant pour les parties impliquées.

Les professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec peuvent ainsi maintenant compter sur une seule convention collective assurant l’uniformité des conditions de travail et des opportunités d’emploi au sein de l’organisation.

«Nous sommes satisfaites des gains obtenus dans la nouvelle convention collective locale, il est maintenant important de rendre ses gains accessibles à l’ensemble de nos membres», déclare Nathalie Perron, présidente du FIQ-SPSMCQ. «Nous croyons que la bonification des conditions de travail et ce pour tous les titres d’emploi, notamment la possibilité pour plus de membres d’avoir des vacances en période estivale, va inciter nos membres à rehausser leur poste et à accéder à des postes à temps complet», d’ajouter Mme Perron.

Les parties se sont donné jusqu’au 21 avril pour la mise en application des 26 matières à la convention collective locale.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires