Vol qualifié à L’Évasion : les accusés recouvrent leur liberté

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
Vol qualifié à L’Évasion : les accusés recouvrent leur liberté
Deux employés ont été séquestrés en août 2010 et l'établissement a été soulagé de près de 50 000 $ (Photo www.lanouvelle.net - Archives) (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Après avoir passé les derniers jours derrière les barreaux, les deux individus, arrêtés jeudi relativement au vol qualifié avec séquestration au Complexe L’Évasion en août 2010, ont pu recouvrer leur liberté, lundi, lors de leur retour devant le Tribunal.

Le Victoriavillois Samuel Lalande, 34 ans, et Mathieu Talbot-Millette, 27 ans, de Saint-Étienne-des-Grès ont été libérés moyennant un engagement avec dépôt de 500 $ chacun.

Tous deux doivent, par ailleurs observer un couvre-feu entre 22 h et 6 h, sauf pour le travail ou une urgence médicale.

Il leur est interdit de se trouver au Complexe L’Évasion et de communiquer avec les plaignants.

Lalande et Talbot-Millette font face à des accusations de vol qualifié et de séquestration. Ils reviendront devant la justice le 8 mars pour la suite des procédures.

Le 30 août 2010, les policiers avaient été alertés peu avant 4 h 30 lorsqu’un représentant de l’établissement a constaté que deux employés avaient été ligotés au bar. Ces personnes n’avaient alors subi aucune blessure.

Sur les lieux, le coffre-fort avait été éventré. Les malfaiteurs avaient mis la main sur un montant de près de 50 000 $.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des