Daveluyville présente son troisième derby extrême dans le froid

Photo de Charles-Antoine Gagnon
Par Charles-Antoine Gagnon
Daveluyville présente son troisième derby extrême dans le froid
Séparés en différentes catégories selon leur niveau, les meneurs et les chevaux ont eu l’occasion d’amasser de précieux points lors du derby extrême de Daveluyville. (Photo : www.lanouvelle.net)

Plusieurs membres de l’Association des derbys d’attelage du Québec ont bravé le froid, samedi, pour participer à l’épreuve présentée au parc Beaudoin de Daveluyville. Le «Derby extrême Construction H. Grandmont» se tenait alors pour une troisième année consécutive.

Les participants ont une fois de plus eu l’occasion d’amasser des points en vue de se qualifier pour la finale du championnat de fin de saison présenté en mars à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, explique l’organisatrice de l’événement de Daveluyville, Guylaine Coutu. Depuis le 5 janvier, et ce, jusqu’au 2 mars, une épreuve a lieu chaque semaine dans différentes municipalités.

Un autre derby extrême devrait être présenté à Daveluyville l’an prochain.

«Chaque fois qu’on fait une compétition, on cumule des points pour pouvoir accéder à la finale du championnat de fin de saison. Les gens suivent parce qu’ils veulent avoir leurs points», affirme Mme Coutu pour expliquer la présence de nombreux compétiteurs à Daveluyville.

Dans les dernières années, la plupart des épreuves avaient lieu dans les environs de Québec. L’intérêt grandissant pour le sport au Centre-du-Québec permet toutefois la présentation d’un plus grand nombre d’événements dans la région. Cette année, trois y auront lieu, dit-elle.

La présentation d’une compétition comme celle de Daveluyville donne l’occasion aux spectateurs de découvrir le derby d’attelage. «C’est extrême. Ça va vite. Donc il faut aimer cet aspect-là, indique l’organisatrice. En même temps, ce n’est pas un tour de piste qu’on fait. Ça prend beaucoup de maniabilité. Il faut être en équipe avec son cheval.»

L’objectif consiste à compléter le parcours le plus rapidement possible. Il ne faut toutefois pas accrocher d’obstacles, sans quoi des secondes de pénalité sont ajoutées au chrono.

Événement familial

Pour se démarquer des autres épreuves du genre, le «Derby extrême Construction H. Grandmont» mise sur les activités familiales offertes sur son site de compétition. Samedi, il a été possible de faire un tour de carriole, de glisser et de se réchauffer autour d’un feu de camp.

L’intérêt pour l’événement demeure à Daveluyville. Lors de la préparation, Mme Coutu a pu compter sur la collaboration de plusieurs personnes, dont certains commanditaires présents chaque année. La température a toutefois nui au niveau de l’assistance, constate-t-elle.

Un autre derby extrême devrait toutefois être présenté dans la municipalité l’an prochain. L’intérêt démontré par plusieurs personnes motive l’organisatrice à poursuivre cette aventure.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des