Aide financière de plusieurs millions $ à cinq entreprises de Victo

Communiqué
Aide financière de plusieurs millions $ à cinq entreprises de Victo
(Photo : Archives)

Les gouvernements du Québec et du Canada accordent une aide financière totalisant 9 086 460 $ à Victoriaville & Co. inc., Groupe A.B.L. inc., Métallomax inc., Vic Mobilier de Magasins inc. et G.G. Télécom.

Ces apports de fonds permettront aux cinq entreprises situées à Victoriaville et à Warwick d’accroître leurs marchés et d’augmenter leur productivité en faisant notamment l’acquisition de nouveaux équipements technologiques et en améliorant leurs installations. Les investissements totaux générés par ces projets sont évalués à plus de 14 millions de dollars.

Le député de Saint-Maurice–Champlain et ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), Navdeep Bains, et le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement du Québec, Eric Lefebvre, au nom du ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Pierre Fitzgibbon, en ont fait l’annonce aujourd’hui.

Le gouvernement du Québec et Investissement Québec (IQ) attribuent des aides financières totalisant près de 7,5 millions de dollars à ces entreprises manufacturières pour soutenir la réalisation de leurs projets d’agrandissement, d’acquisition d’équipements spécialisés ou de développement de produits. Ce soutien financier comprend des prêts totalisant 3 745 500 $ issus du programme ESSOR du ministère de l’Économie et de l’Innovation, ainsi que des prêts totalisant 3 745 500 $ accordés à même les fonds propres d’IQ.

De son côté, le gouvernement du Canada consent des aides financières totalisant 1 595 460 $. Les fonds ont été consentis en vertu du Programme de développement économique du Québec de DEC sous forme de contributions remboursables. Ces projets créeront une dizaine d’emplois dans la région du Centre-du-Québec.

«Je me réjouis de l’appui du gouvernement du Canada, qui choisit de miser sur la capacité d’innovation et la volonté de progrès de ces entreprises qui se démarquent dans des marchés sans cesse en évolution. Leur dynamisme, leur audace et leur sens de l’innovation contribuent à la vitalité économique de la région», a souligné François-Philippe Champagne, député de Saint-Maurice-Champlain et ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

«Dans le Centre‑du‑Québec, nous avons des entreprises manufacturières audacieuses et dynamiques, qui s’engagent dans la réalisation de projets stimulant la croissance économique régionale. Grâce aux initiatives annoncées aujourd’hui, nous pourrons d’ailleurs renforcer le secteur manufacturier, qui est des plus importants pour la vitalité de notre région et de tout le Québec, et lui permettre d’aller encore plus loin», a ajouté Eric Lefebvre, député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement du Québec

«La vitalité d’une économie repose surtout sur l’innovation, la création de produits à valeur ajoutée et l’élaboration de procédés efficaces. Je suis fier de la contribution de Victoriaville & Co. inc., Groupe A.B.L. inc., Métallomax inc., Vic Mobilier de Magasins inc. et G.G. Télécom à ce dynamisme entrepreneurial que l’on trouve ici, dans la région du Centre-du-Québec», a renchéri Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC

«L’industrie manufacturière joue un rôle crucial dans la création de richesse. À Investissement Québec, nous en avons fait une priorité stratégique, et nous continuerons d’inciter nos entreprises à investir dans le virage numérique. Nous sommes fiers de soutenir ces entreprises et de contribuer à la croissance économique des régions», a poursuivi Pierre Gabriel Côté, président-directeur général d’Investissement Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Patrick
Patrick
2 années

Ses certains que pour créer une dizaine d’emploies sa vaut quelque million… Devrais laisser les subventions des compagnies qui sont déjà sur pied sa permettrais de baisser les impôts des travailleurs qui y travail plutôt que de faire économiser aux patron qui encaisse DÉJÀ des millions!