Conseils pour le choix d’un entrepreneur en rénovation

Par Noémie Ouellette
Conseils pour le choix d’un entrepreneur en rénovation

Vous possédez une maison ou un immeuble à logements. Avec les années, certaines pièces ont défraîchi et les tendances ont beaucoup changé. Dernièrement, vous vous sentiez inspiré et votre envie de rénover s’est d’autant plus fait sentir. Après mûre réflexion, vous aimeriez faire affaire avec un entrepreneur en rénovation plutôt qu’avec un homme à tout faire du quartier. Avant d’embaucher un professionnel, prenez le temps de lire ces précieux conseils qui sauront vous guider afin de trouver un entrepreneur en rénovation qui saura offrir un rendement optimal.

Avant d’entamer votre magasinage

Évidemment, la première chose à faire est de déterminer les modifications et rénovations que vous voudriez réaliser dans votre domicile. Ensuite, il serait intéressant de vous informer auprès d’autres propriétaires ayant déjà eu recours aux services d’un entrepreneur en rénovation. Ceux-ci pourront vous offrir un lot de références non négligeable. Puis, allez voir leur site web, peut-être ont-ils un portfolio en ligne.

Faites attention aux entrepreneurs qui ne donnent pas d’adresse complète, ou seulement un numéro de téléphone comme coordonnées. En cas de problème, vous pourriez avoir de la difficulté à retrouver l’entrepreneur.

Une fois que vous avez ciblé vos coups de cœur d’entrepreneur, rendez-vous sur le site web du Registre des détenteurs de licence RBQ afin de vérifier si les entrepreneurs ont un numéro de licence. Cette licence prouve que la Régie a vérifié les qualifications professionnelles et la solvabilité de l’entrepreneur. Elle assure aussi, dans certains cas, qu’il a fourni un cautionnement. Il s’agit d’un montant qui pourrait servir à vous indemniser en cas de problème, par exemple pour un vice de construction.

Vous pouvez aussi vous rendre sur le site de l’Office de la Protection du Consommateur afin de vous procurer plus d’informations sur vos potentiels entrepreneurs. L’OPC pourra vous fournir des renseignements sur la possession d’un permis, mais aussi sur diverses interventions que l’Office aurait pu faire auprès de ces entrepreneurs et même s’ils ont reçu des mises en demeure.

Une fois le magasinage terminé…

Le plan de vos rénovations devrait être remis à au moins trois entrepreneurs, qui feront une évaluation du coût des travaux et des matériaux. En plus de la description des travaux à effectuer et leur coût, la soumission devrait comprendre les dates de début et de fin des travaux, ainsi que les modalités de paiement.

N’hésitez pas à poser toutes les questions nécessaires à l’entrepreneur qui vous intéresse. Il s’agit d’essayer d’en savoir le plus possible sur son expérience, ses spécialisations, sa minutie, ses échéances, les assurances dont il dispose, etc. En effet, si l’entrepreneur est assuré, vous serez mieux protégé en cas de dommages causés à votre propriété, à celle d’un voisin, ou encore à une personne victime d’un accident.

Payer les travaux comptant peut être tentant. Dans ce cas, c’est souvent la poignée de main qui devient le contrat. En cas de litige avec l’entrepreneur, n’avoir pas de contrat devient problématique; pas de reçu, plus encore. Le contrat doit être écrit et détaillé.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des